PROMO ALM
PROMO ALM

La CNSS alerte sur l’existence de faux contrôleurs et inspecteurs

La CNSS alerte sur l’existence de faux contrôleurs et inspecteurs

La Caisse nationale de sécurité sociale (CNSS) alerte sur l’existence de faux contrôleurs et inspecteurs. Elle informe le public qu’il a été procédé à l’arrestation d’un faux contrôleur. Ce dernier arnaquait les entreprises notamment, à Casablanca. La CNSS précise que l’arrestation a pu être réalisée grâce à la forte implication des équipes de la CNSS en plus de la coopération et la réactivité des autorités compétentes. Contacté par ALM, Mohamed Afifi, directeur de la stratégie à la CNSS, explique comment il a été procédé à l’arrestation du faux contrôleur. «Lundi 18 janvier, les équipes de la CNSS et les forces de sécurité ont procédé à l’arrestation d’un faux contrôleur. Il s’agit d’un homme âgé de 63 ans. Le mis en cause s’est présenté à une entreprise à Casablanca, a prétendu être un contrôleur de la CNSS et a fait du chantage à l’affilié. Le chef d’entreprise a eu le réflexe de contacter la CNSS pour s’assurer de l’authenticité de l’ordre de mission et de l’identité du contrôleur. En fait, lorsque l’affilié nous a affirmé qu’une personne, prétendant être un inspecteur de la CNSS qui lui fait du chantage, nous nous sommes rendus compte qu’il s’agit d’un escroc car la mission de contrôle est devenue collégiale, notamment trois à cinq contrôleurs et parfois même dix afin d’éviter le chantage», explique M. Afifi. Et d’ajouter : «Nous avons expliqué ainsi à l’affilié comment procéder. Nous lui avons dit qu’il devait fixer un rendez-vous avec l’escroc pour lui remettre la somme qu’il exigeait, à savoir 3.000 DH. Nous avons contacté les forces de l’ordre, qui, il faut le reconnaître, étaient réactifs et efficaces. C’est ainsi qu’il a été procédé à l’arrestation de l’escroc. Et il s’est avéré qu’il a des antécédents en matière d’escroquerie». Selon le directeur de la stratégie à la CNSS, les équipes de contrôle de la CNSS avaient enregistré un cas similaire, il y a quelques mois. «Il ne s’agit pas de la première fois où nous enregistrons un cas de ce genre. Il y a quelques mois, un prétendu contrôleur de la CNSS a essayé de faire du chantage à un affilié. Nous avons essayé, à l’époque, d’arrêter cet escroc mais il a réussi à éviter le piège qui lui a été tendu par les autorités compétentes», explique-t-il. Ceci dit, la CNSS invite tous les employeurs à faire preuve de vigilance lors de la visite de travail des contrôleurs ou inspecteurs de la CNSS. Ils doivent, ainsi, s’assurer de l’ordre de mission portant visa du directeur de l’inspection et du contrôle et les nom et prénom du contrôleur ainsi qu’un numéro de référence. Ils doivent s’assurer de la carte professionnelle en sus de la carte d’identité nationale du contrôleur ou de l’inspecteur. La CNSS a mis, en outre, à la disposition de ses affiliés un numéro de téléphone pour toute demande d’information pour s’assurer de l’authenticité de l’ordre de mission et de l’identité du contrôleur. Il s’agit du 05 22 54 86 85. La CNSS rappelle, en outre, les employeurs que les missions de contrôle et d’inspection sont devenues collégiales. Elles sont confiées, ainsi, à au moins trois agents de la CNSS.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *