La compagnie canadienne « Transatlantic Petroleum » obtient le permis de Tselfat

Associée à l’Office national des hydrocarbures et des mines (ONHYM), qui détiendra une participation de 25 PC, la compagnie disposera avec ce bloc d’opportunités d’exploration de structures non encore testées, d’extension d’horizons productifs connus suite à des travaux dans le passé et de redéveloppement de gisements déjà découverts, souligne le magazine.

Le permis compte les gisements de Tselfat, Bou Draa et Haricha, découverts respectivement en 1918, en 1934 et au début des années cinquante, ajoute la même source, rappelant que ces champs avaient été producteurs entre les années 1920 et 1970 pour l’essentiel avec un débit limité jusque dans les années 1990.
"Bien que les estimations soient difficiles, il est probable que leur production cumulée ait totalisé quatre millions de barils de pétrole et 10 milliards de P.C. de gaz naturel", précise l’opérateur.

Pour le gisement de Haricha, "TransAtlantic Petroleum" pense qu’il n’a pas été complètement exploité et que des forages plus profonds en dessous de l’horizon productif connu pourraient déboucher sur des résultats intéressants.

S’agissant de Bou Draa, il est possible qu’une combinaison de forages horizontaux, de stimulation artificielle et de techniques de maintien de la pression dans les réservoirs permette la récupération de réserves supplémentaires avec, par ailleurs, un potentiel pour des forages dans des formations gréseuses du Jurassique.
La compagnie, qui détient une participation sur le permis de Guercif-Beni Znassen, prévoit de réexaminer toutes les données liées aux forages passés sur le bloc de Tselfat puis de retraiter une bonne partie des données sismiques 2-D avant de déterminer son programme ultérieur.

"TransAtlantic Petroleum" réalisera, de plus, un relevé sismique 3-D qui couvrira Haricha et Bou Draa et devrait entamer sur cette base un puits d’exploration pour tester des formations du jurassique non encore explorées, conclut le bimensuel.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *