La FMEJ déplore l’interdiction de « Nichane » tout en appelant au respect des valeurs de la societe

"La FMEJ, qui considère tout ce qui heurte les valeurs constitutives de la société comme étant en dehors de la mission journalistique, prend acte des excuses présentées par la publication (Nichane) et réitère son attachement aux valeurs déontologiques prônées par la Charte d’éthique notamment le respect de la dignité humaine ainsi que le respect des convictions religieuses…", souligne la fédération dans un communiqué adressé mardi à la MAP.

La Fédération marocaine des éditeurs de journaux rappelle, d’autre part, son attachement dans le domaine des affaires de presse à l’application stricte de la loi dans le cadre de procédures de justice qui offrent toutes les garanties de droit aux publications poursuivies dans le cadre d’un procès équitable.

Le Premier ministre, avait pris, es qualité et au nom du gouvernement, un arrêté motivé d’interdiction de l’exposition sur les voies publiques ainsi que la diffusion par quelque moyen que ce soit de "Nichane", en application de l’article 66 du code de la presse, après la publication par l’hebdomadaire d’anecdotes "attentatoires à la religion et aux sentiments des Marocains", rappelle-t-on.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *