La police saisit 7500 kg de haschich chez le baron

La police saisit 7500 kg de haschich chez le baron

Les actions entreprises par les autorités et les services de sécurité pour l’identification des membres des réseaux criminels actifs en matière de trafic de stupéfiants se poursuivent. Un important réseau spécialisé dans le trafic international de drogue dirigé par un Marocain qui résidait aux Pays-Bas vient d’être démantelé par les services de sécurité. C’est ce qu’indique un communiqué du ministère de l’Intérieur. Le 2 mai dernier, il avait été procédé à la saisie d’une quantité de 7.500 kg de chira au domicile de l’intéressé à Nador. Cette opération a également permis la saisie d’importantes sommes d’argent, de faux documents officiels et des armes blanches que les membres du réseau utilisaient dans leurs actes criminels, précise la même source. Une enquête est actuellement en cours sous la supervision du Parquet général. Les personnes impliquées dans ces actes criminels seront déférées devant la justice. En avril 2010, les autorités françaises avaient réussi à démanteler un important réseau de trafic de drogue en concert avec les services de police marocains à Dreux. Lors de l’opération policière, 500 kg de cannabis ont été saisis et quatre trafiquants arrêtés dont le chauffeur, un Marocain, un Français et un Algérien désigné comme le chef présumé de l’organisation. Ces derniers avaient été déférés devant la justice française. Précisons à ce sujet que le passage de la fourgonnette à bord de laquelle se trouvait la drogue avait été facilité par la police marocaine qui a ouvert une enquête pour appréhender des membres du réseau encore libres. En février 2010, plus de six tonnes de résine de cannabis destinées à l’Espagne avaient été saisies dans le port de Casablanca. La quantité de drogue était soigneusement dissimulée dans des caisses de papiers pour imprimantes. Une enquête avait été ouverte pour identifier les personnes impliquées dans cette opération et en clarifier les détails. Le Maroc a consenti de grands efforts pour éradiquer le trafic de drogue dont les dangers sont patents. Plusieurs initiatives ont été prises par le Maroc en matière de lutte anti-drogue notamment son adhésion au Centre de coordination de lutte anti-drogue dans le bassin occidental de la Méditerranée. Aussi, les services de sécurité marocains ont réussi, ces dernières années, une vingtaine d’opérations en coordination avec leurs homologues au niveau des pays partenaires tels la France et l’Espagne. Il convient de rappeler, par ailleurs, que les efforts du Maroc avaient été reconnus par le rapport du Département d’Etat américain qui avait souligné que la stratégie globale de lutte antidrogue, adoptée par le gouvernement marocain, a permis de faire baisser «significativement» la production de cannabis au cours des dernières années au Maroc. Rappelons que les superficies cultivées en cannabis au Maroc sont passées de 134.000 hectares en 2003 à 56.000 hectares en 2009, soit une baisse de 60%.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *