La rage, maladie infectieuse et contagieuse mortelle

Aujourd’hui Le Maroc. Comment vous expliquez la rage et ses conséquences sur l’être humain ?
Dr Sabir : La rage est une maladie infectieuse et contagieuse mortelle due à un virus inoculé par la morsure d’animaux atteints, qui provoque un violent état d’agitation ou des paralysies.
Le virus utilise le neurone pour se diffuser dans le reste de l’organisme.
Mais, il faut dire que c’est honteux de parler encore de la question de la rage humaine dans un pays comme le Maroc qui connaît un développement sur tous les plans. Et pire encore de parler de ce phénomène dans une ville comme Casablanca, pôle économique du pays.
Pour mettre un terme à la rage humaine, il faut combattre la rage animale.
C’est-à-dire, les animaux, notamment les chiens et les chats errants qui peuvent transmettre cette maladie à l’être humain. Et pour ce faire, il faut empêcher l’entrée de ces animaux errants dans le périmètre urbain. Dans les zones périphériques, des opérations doivent être menées en permanence, en plus des campagnes de ramassage de tout animal errant à l’intérieur du périmètre urbain.
Qui est responsable de cet état de choses dans le périmètre urbain ?
Normalement ce sont les communes qui sont responsables. Ce sont elles qui doivent effectuer des campagnes pour le ramassage des animaux errants dans le périmètre. Il y a deux procédures de capture, avec les arceaux ou avec le poison. Maintenant, il y a un arrêté dans ce sens. Il vient d’être signé. Les communes sont appelées à procéder aux opérations de ramassage de ces animaux dont l’origine et leur état restent ignorés. Mais, malheureusement les communes ne disposent pas toutes de matériels nécessaires pour effectuer les opérations en question et dans la plupart d’entre elles on ne trouve pas de service structuré ni de médecin vétérinaire.
Quelle probabilité y-a-t-il pour qu’un chien errant soit atteint par la rage ?
Le passé ou l’historique d’un chien errant reste inconnu. On ne peut pas savoir son origine, s’il est vacciné ou non et le cas qu’il soit atteint par la rage n’est pas à écarter.
Je ne dis pas que tous les animaux errants sont enragés mais puisqu’on ignore tout sur leur passé, il faut prendre des mesures strictes pour éviter le pire comme c’est le cas de douar Lahraouine « Chichane », le week-end dernier.
En cas de morsure
En cas de morsure par un chien errant, la victime doit consulter l’Institut Pasteur. Si le chien est enragé, les médecins, car le rôle du vétérinaire s’arrête avec l’animal, soulignent qu’il y a deux traitements possibles. Il s’agit du sérum antirabique qui doit être pris juste après la morsure et le vaccin antirabique.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *