La RAM libère des terrains au profit de la CDG pour 280 millions de dirhams

La RAM libère des terrains au profit de la CDG pour 280 millions de dirhams

«Nous sommes au rendez- vous pour participer au développement de la zone Casa-Anfa» , c’est avec ces propos que le président-directeur général de la Royal Air Maroc Driss Benhima a débuté la cérémonie organisée pour la signature de la convention relative à la libération des espaces prévues dans le cadre du projet d’aménagement de la zone Casa-Anfa  avec la Caisse de dépôt et de gestion.
Cette convention qui a été signée hier  lundi  14 janvier ,au siège de la RAM, avec la CDG, maître d’ouvrage du projet, a pour but de développer la zone d’Anfa, et permettre son intégration dans le dynamisme que connaît la métropole. «Nous sommes très heureux puisqu’on est la première entité à libérer ses terrains et puisqu’on participe à cet immense projet lancé par SA Majesté  le Roi Mohammed VI, ce projet présente pour nous un vrai atout, puisqu’on est le premier opérateur à libérer ces espaces pour  développer la zone d’Anfa», a confirmé le président de la RAM.
Cette opération fait suite à l’acquisition de cette assiette foncière auprès des domaines de l’Etat par la Caisse de dépôt et de gestion. Dans le cadre de ce  projet urbanistique, la RAM a  libéré 75% de la superficie de l’aéroport Casa-Anfa au profit de ce projet. Des terrains  qui seront mis à la disposition de l’agence d’urbanisation et de développement d’Anfa, une filiale de la CDG, au cours de cette année. La totalité de la superficie libérée s’élève à 6 hectares. Cette opération a coûté 280 millions de dirhams à la CDG.  «Ce moment de signature est très important pour nous  puisque nous sommes  très mobilisés pour la réalisation de ce projet qui participera au développement de la zone»,  affirme le directeur général de la CDG, Mustapha Bakkoury.
Conformément au planning, la RAM, installée dans la zone depuis 50 ans, a mobilisé les moyens nécessaires pour la relocalisation des sièges et de ses bâtiments. C’est ainsi qu’avant le 31 décembre 2007 ,la compagnie a déménagé la totalité des locaux de l’aérogare Casa-Anfa. Pour RAM Academy et Casa aéro, qui utilisent des équipements lourds, seront transférées à Nouacer, dès l’achèvement des travaux de construction des nouveaux locaux pour fin 2008.
Seul le siège donc de Royal Air Maroc demeurera à Casa Anfa et sera inséré dans le futur plan d’aménagement de la zone, en harmonie avec le développement du nouveau pôle urbain d’Anfa.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *