La signature de sept conventions d’investissements constitue un record de 29 milliards de dirhams

La signature de sept conventions d’investissements constitue un record de 29 milliards de dirhams

Sa Majesté le Roi Mohammed VI a présidé hier, mercredi 12 septembre, la cérémonie de signature de sept projets d’un investissement global de 28,66 milliards de dirhams. Ces projets devront créer 21.510 emplois stables directs. De ce montant  global, une enveloppe de 27,92 milliards de dirhams a été réservée au développement de quatre projets  touristiques. Il s’agit d’Atlas Garden à Marrakech, Oued Chbika à Tan Tan, la plage blanche à Guelmim et un projet hôtelier à Ouarzazate. À travers ces projets, le gouvernement table sur la création de 21.000 emplois stables directs. Les 740 millions de dirhams restants concernent des projets industriels menés par le groupe Akwa Holding, le groupe français Valeo et le groupe américain Procter & Gamble. Pour les projets touristiques, la plage blanche arrive en tête avec un investissement de 10 milliards de dirhams et 10.000 emplois.
C’est l’espagnol Fadesa-Martinsa qui aménagera cette station touristique comptant 8 hôtels, 8 résidences immobilières touristiques, 2 golfs, un centre de remise en forme, un centre commercial, un souk, une médina des arts et des riads, un club nautique ainsi que des installations de loisirs.
À Marrakech, Reem Investments réalisera un complexe touristique intégré comprenant 3 hôtels de 2.540 lits, un golf de 18 trous, un SPA et un complexe immobilier de 11.000 lits. Ce projet nécessitera un investissement de 6,5 milliards de dirhams et créera 6.500 postes d’emploi. Pour Oued Chbika, l’égyptien Orascom investira 6 milliards de dirhams pour la réalisation de 5.000 lits, 1.851 unités immobilières ainsi que des infrastructures ludiques et sportives. Ce projet permettra d’embaucher 2.500 personnes.
Toujours dans le Sud marocain, Thomas & Piron, Palmeraie de Marrakech et BMCE construiront un complexe hôtelier de 5,4 milliards de dirhams à Ouarzazate. 
Ce projet lancé par  ce consortium belgo-marocain est composé de 8 hôtels d’une capacité de 3.700 lits, un golf, un palais des congrès, un centre de remise en forme, un aquaparc, un city center, une médina et des infrastructures nautiques. Ce complexe hôtelier permettra de créer 2.000 postes d’emploi.
Pour les projets industriels, le groupe Akwa Holding investira 300 millions de dirhams à Jorf Lasfar pour la réalisation d’un projet de stockage stratégique de propane et de butane.
Pour sa part, le groupe français Valeo va procéder à l’extension de ses unités de production de faisceaux de câbles à Bouznika. Cette opération nécessitera un investissement de 220 millions de dirhams et créera 450 emplois.
À Mohammédia, le groupe américain Procter & Gamble procédera lui aussi à l’extension de ses unités de production. En investissant 220 millions de dirhams et en créant 40 nouveaux emplois, ce groupe pourra augmenter et améliorer de capacité de production des détergents, des couches pour bébés et des nettoyants liquides. 

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *