La sonnette d’alarme de Washington

L’Ambassadeur de Sa Majesté le Roi A Monsieur le Directeur des affaires américaines Ministère des affaires Etrangères et de la coopération Rabat 312/02 Washington, le 18 juin 2002-10-17

Objet : Affaire Compagnie Maritime Al Najat Marine LLC

J’ai l’honneur de porter à votre connaissance que l’Ambassade vient de recevoir une lettre du Centre pour le droits des Marins (Center for Seafers Rights), organisation basée à New York oeuvrant pour le droits des Marins et l’amélioration de la sécurité maritime, mettant en garde le gouvernement marocain contre les pratiques illégales d’une centaine de compagnie maritime Emiratie qui serait entrain de recruter environ 30.000 Marocains pour travailler dans des bateaux de croisière.
Selon le responsables du Centre en question, la compagnie «Al Najat Marine LLC» est connue pour des actes d’escroquerie qu’elle aurait pratiqué dans le passé, particulièrement dans des pays pauvres. Au Kenya par exemple, ladite compagnie aurait tenté de recruter 50.000 travailleurs pour des emplois fictifs.
Elle aurait réussi à extorquer une somme de 50.000 en faisant payer des frais à 10.000 demandeurs d ‘emploi qui n’auraient en fait jamais été embauchés, alors que, selon l’article 2 de la convention N°9 de l’organisation mondiale du travail, il est strictement interdit de faire payer une commission en contrepartie d’une offre d’emploi.
Compte-tenu de ce qui précède, je vous prie de bien vouloir mener une enquête auprès des autorités marocaines concernées par cette affaire et me faire part de leur avis à ce sujet.

L’ambassadeur Aziz Mekouar

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *