La vitesse supérieure

Comme prévu, le Parti de l’Istiqlal a rendu publique la liste de ses candidats aux élections législatives, une liste qui ne comprend pas les noms de certains de ses dirigeants et cadres, tels l’ancien ministre de la Communication, Mohamed Larbi Mestari, membre du comité exécutif du parti, l’ancien ministre de la Privatisation, Rachid Filali, et Mohamed Benjelloun Andaloussi, membre de la direction du parti et Secrétaire général de la Fédération autonomede l’enseignement(FAE-UGTM). En revanche, deux journalistes figurent dans cette liste, en l’occurrence Mohamed Idrissi Kaitouni, directeur de l’opinion, qui se présente contre abdallâh Baha ( PJD) et Driss Kachgar ( USFP) à Rabat-Chellah, et Hassan Abdelkhalek à Taourirt. Abbas El Fassi, se présente, quant à lui, à Larache. Une circonscription marquée surtout par le malaise de certains dirigeants locaux qui n’ont pas apprécié la candidature de leur Secrétaire général. A Rabat- Océan, c’est Abdelhamid Aouad, ministre de la prévision économique et du Plan qui sera au front face à ses collègues, Mohamed Elyazghi et Mohamed Aujar d’une part, et contre Houcine Kerroumi du Parti de la justice et du développement et Ahmed Herzenni de la Gauche socialiste unifiée. A salé-médina, Abdelouahed El Fassi, ancien ministre de la Santé, médecin et fils du leaders du parti, feu Allal El fassi, sera confronté au ministre Nacer Hajji et Abdelilah Benkirane, député et dirigeant du PJD. A Casablanca- Anfa, l’avocate Yasmina Baddou se présentera contre Khalid Alioua, Said Aâdi et Rachid Lemdouer.
En revanche, Abderrazzak Afilal, Secrétaire général de l’UGTM, député et membre du Comité exécutif du PI sera, à nouveau, face aux électeurs de Hay-Mohammadi Aïn Sebaa, une circonscription dans laquelle il occupe le poste de président du Conseil municipal.
My Larbi Zerouali, à Mohammédia, député et maire de la ville depuis 1976/1977, se retrouvera face à son adjoint Abdellah Kebboud, qui a rejoint les rangs du Parti socialiste démocrate ( PSD) et contre le peintre Abdellatif Ezzine ( RNI). A Marrakech- médina, le ministre de la Fonction publique, l’avocat, Mohamed El Khalifa, se présentera contre le poète Abderrafie Jouahri (USFP), alors que le fils de M’hamed Boucetta, ex-secrétaire général du PI, affrontera Lahcen daoudi du PJD et Mohamed Lakhssassi de l’USFP. Enfin, l’ancien ministre Bouâmrou Tighouane est candidat à Tiflet romani, alors que l’avocat Mohamed El Majdoubi, ancien président de l’Union générale des étudiants du Maroc (UGTM) se présente dans sa région natale à Ouazzan Had Kourt Jorf El Melha.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *