L’agroalimentaire et le textile en tête des exportations

Le conseil d’administration de Maroc-Export a tenu sa réunion, lundi 13 juillet, sous la présidence du ministre du Commerce extérieur, Abdellatif Maâzouz. À cette occasion, Saâd Benabdallah, directeur général de Maroc Export, a souligné que l’Afrique et les pays de la zone Mena constituent le prolongement naturel et stratégique de la démarche promotionnelle de Maroc Export (Centre marocain de promotion des exportations). Il a présenté  le bilan de son établissement lors du 1er semestre de 2009, les perspectives établies pour le 2ème semestre, précisant que durant ce semestre, Maroc-Export a organisé plus de trente activités promotionnelles. Dans ce sens, M. Benabdallah a fait part de la participation de son établissement à des foires multisectorielles telles que celles de Tripoli et d’Alger, outre l’organisation du séminaire d’information sur les potentialités du Maroc à l’exportation au  «Forum d’Offenbach» en Allemagne. Ensuite, il a détaillé l’intérêt des missions de prospection des marchés allemand, américain, anglais, libyen, ivoirien et japonais ainsi que des missions B2B, organisées dans le cadre de visites, conduites par M. Maâzouz, en Hongrie, Pologne et Belgique et des missions sectorielles en Espagne sur le cuir, en Libye sur les BTP et au Sénégal, sur le secteur électrique. Il a également mis le point sur la répartition des coûts par activité. Dans ce cadre, il a noté l’importance de la «Promotion», par le biais des foires multisectorielles et Salons spécialisés et qui vient en tête de la répartition des coûts avec 59%, suivie de la «Communication» événementielle, sectorielle et institutionnelle qui s’arrache une bonne part avec 40% et vient en dernier lieu l’«Executive Marketing», par le biais de missions B2B et prospection avec seulement 1%. En ce qui concerne la répartition des coûts par secteur, les secteurs prioritaires tels que l’agroalimentaire, les produits de la mer, les textile et le cuir et l’électrique viennent en tête, avec 69%, les multisecteurs eux détiennent 24% et les secteurs de niche tels que la chimie, la pharmacie et le BTP affichent 7%. La répartition des coûts par marché, a, pour sa part, démontré, selon la même source, que les marchés stratégiques, notamment, la France, l’Allemagne, les USA et l’Espagne, arrivent en tête avec 60,5%, suivis des marchés de niche du MENA, avec 23%, et des marchés adjacents de l’Afrique et de l’Europe avec 17%. Concernant les perspectives du 2ème semestre 2009, M. Benabdallah a particulièrement mis l’accent sur la consolidation des ressources humaines et des activités promotionnelles tout en œuvrant à bâtir une identité visuelle du «produit Maroc», en tant qu’axe accompagnant la stratégie de développement des exportations marocaines. Il a, par la même occasion, fait part de la refonte du portail Internet Maroc Export (www.marocexport.ma) et annoncé l’organisation d’un road show multisectoriel dans cinq pays d’Afrique notamment le Sénégal, la Côte d’Ivoire, le Burkina Faso, le Gabon et le Mali. Mais également, d’une mission de prospection au Japon, en Corée du Sud et en Chine et de plusieurs missions de prospection en Egypte et en Tunisie. Maroc-Export sera également présent à l’exposition Maroc en Jordanie du 9 au 13 novembre, à la 12ème foire commerciale islamique au Caire du 11 au 16 octobre et à la 2ème foire maghrébine à Tripoli qui aura lieu au 4ème trimestre 2009. Ce conseil d’administration, consacré essentiellement à l’examen des comptes de Maroc Export, a été en plus l’occasion pour son directeur général de faire part aux administrateurs du processus de réformes organisationnelles et fonctionnelles, en phase avec les orientations de la stratégie nationale de promotion et de développement des exportations «Maroc Export Plus». Au terme de cette réunion, d’importantes résolutions ont été adoptées par le conseil. Elles portent sur les différents volets des réformes.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *