Lahcen Daoudi : «Ils sont négligeables, il faut les ignorer»

Lahcen Daoudi : «Ils sont négligeables, il faut les ignorer»


ALM : Pourquoi le PJD est resté silencieux et n’a pas réagi aux positions de l’AMDH?
Lahcen Daoudi : Nous n’avons jamais voulu donner de l’importance à ces gens qui ne cherchent que des occasions pour faire parler d’eux. Ils veulent attirer la sympathie et l’attention des organismes internationaux à travers la polémique. Ces gens ne représentent rien dans la société et leurs positions n’ont pas à être prises en considération. Ils sont négligeables, il faut les ignorer. C’est notre position à leur égard.

Que pensez-vous de la position de l’AMDH par rapport aux droits de l’Homme ?
Bien sûr, l’AMDH est libre d’avoir son point de vue, mais cela doit se faire sans empiéter les droits des Marocains et de la société marocaine au nom du droit des individus. Il y a une réelle confusion chez l’AMDH entre l’idéologie et les droits de l’Homme. Chez eux, la question des droits de l’Homme est un four-tout, où elle commence et où elle finit ? On n’en sait rien. Au Maroc, on n’a pas le même concept des droits de l’individu que celui né en 1789 en réaction à une église totalitaire. On ne doit pas greffer bêtement, comme le fait l’AMDH, ce modèle aujourd’hui en 2010 dans un contexte différent qui est le nôtre. Parce que, chez nous, il y a aussi, en plus du droit des individus, l’Islam et le droit du groupe. Et il faut trouver un consensus entre les deux.

Selon vous, l’AMDH porte-t-elle atteinte aux causes sacrées de la Nation ?
On a des fondamentaux dans ce pays. Notre devise c’est «Dieu, la Patrie, le Roi». Petit à petit , c’est l’Islam, une fois c’est le Sahara, une autre fois c’est la Monarchie. Si on commence à remettre en cause ces fondamentaux, qu’est-ce qui unira alors les Marocains? Qu’est-ce qui fera la nation ? Ceci est un débat de fond qu’il ne faut pas prendre à la légère, sinon c’est toute la stabilité du Royaume qui est en jeu.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *