Lahjouji : Nous sommes optimistes

Le parti englobe toutes les couches socio-professionnelles, a souligné Abderrahim Lahjouji, en introduction à un entretien-express avec Aujourd’hui Le Maroc. Et ces personnes constituent un vivier pour Forces citoyennes, a-t-il poursuivi, soulignant que pour sa formation, il n’y a qu’un seul enjeu « et il est d’ordre socio-économique».
«Les citoyens en ont ras-le-bol de consommer de la politique politicienne», a-t-il ajouté, soulignant qu’il s’agit de proposer à ces citoyens une vision à laquelle ils doivent adhérer pour devenir acteurs de la chose publique.
En réponse à une question sur le profil des candidats de Forces citoyennes, qui couvre 85% des circonscriptions, M. Lahjouji a affirmé que son parti a évité d’accueillir les transfuges d’autres partis. «Les opportunistes, nous n’en voulons pas et notre terrain n’est pas convivial pour eux».
Questionné enfin sur les ambitions que nourrissait sa formation en ce qui concerne les élections du 27 septembre, il a répondu : «nous n’avons ni indices, ni paramètres, ni culture de sondages. Nous nous présentons avec notre ambition et nous avons l’espoir que le citoyen marocain, ainsi que les hommes et les femmes qui nous représentent, pourront nous tirer vers le haut».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *