Lancement du 1er forum de la sécurité dans le secteur du BTP

L’hécatombe se poursuit dans le secteur du bâtiment. Les chiffres pèsent lourd, dévoilant une réalité amère. 2.000 morts sont enregistrés annuellement dans le secteur du BTP, soit six décès par jour. De même, 60.000 accidents par an sont recensés dans les différents chantiers de construction.
Principale déduction : L’absence totale des mesures de sécurité dans le secteur du bâtiment et travaux publics. «Les retombées sont énormes en termes de coût de productivité et de santé», souligne à ALM Fouad Akalay, directeur général du Groupe Archimedia. C’est dans cette optique que le département de M. Akalay en partenariat avec la Fédération nationale des bâtiments et travaux publics (FNBTP) lance le premier forum de la sécurité dans le bâtiment et les travaux publics prévu les 8, 9 et 10 février à Casablanca. «Nous envisageons, à travers cet événement, de sensibiliser les professionnels à la nécessité d’introduire la notion de la sécurité comme élément indispensable dans leur chaîne de production», précise M. Akalay. Un avis soutenu par Mustapha Miftah, directeur délégué de la FNBTP.
«Nous voulons provoquer, à travers cette manifestation, la discussion autour de la notion de sécurité en tant qu’image de marque du secteur», ajoute-t-il. Le travail en hauteur, en absence de coordinateur de sécurité sur place, ne peut que représenter un danger imminent tant bien pour l’ouvrier que pour les personnes qui l’accompagnent. «Malheureusement, les chantiers de construction au Maroc ne sont pas tous sécurisés. Si on se permet de faire un tour dans nos villes, nous allons remarquer que même les immeubles de très haut standing manquent de règles basiques de sécurité», explique M. Miftah. Les professionnels dénoncent à cet effet le recours à l’informel, notamment à travers des tâcherons non qualifiés pour la mise en chantier des constructions. Dans ce sens, M. Akalay affirme qu’il est primordial «de prendre des mesures contraignantes pour remettre de l’ordre dans ce secteur et assurer la sécurité à la fois au corps du métier et aux passants aux alentours des chantiers». Le Groupe Archimedia et la FNBTP ont choisi d’axer leur réflexion autour de huit panels scientifiques. Différents sujets seront à l’ordre du jour, en l’occurrence l’assurance et la sécurité dans les chantiers de construction, l’excavation en milieu urbain, la contrefaçon et les responsabilités des entreprises de construction dans la sécurité des ouvrages et des personnes ainsi que la formation à la sécurité. A cet effet, les professionnels s’attendent à la finalisation du Code de la construction et la signature dans les brefs délais d’un contrat-programme avec l’État ayant pour objet la sécurité dans le secteur du BTP.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *