Lancement d’une nouvelle campagne de lutte contre la culture du cannabis

Cette campagne, qui se poursuivra jusqu’au 30 juin courant, s’inscrit dans le cadre de la poursuite des efforts déployés au cours des années précédentes pour endiguer le fléau de la culture du chanvre indien au niveau de la région, indique un communiqué de la province de Taounate.

Face aux résultats encourageants obtenus en 2005 avec une régression des superficies emblavées en cannabis, les autorités de la province, note le communiqué, lancent une nouvelle campagne de lutte au titre de l’année 2006 contre cette culture illicite.

Cette campagne concerne les communes relevant des cercles de Rhafsai et de Taounate. Elle a pour but de relever le défi de faire de Taounate ""une province sans culture de cannabis"", en éradiquant les superficies emblavées et en engageant des poursuites judiciaires contre les agriculteurs incriminés et les commerçants mis en cause.
Les campagnes de lutte contre la culture de cannabis s’accompagnent de la mise en place de projets socio-économiques de substitution en concertation avec les différents partenaires concernés.

Des actions de communication et de sensibilisation ont également été initiées depuis janvier dernier dans les mosquées, souks et écoles au profit des habitants et des jeunes les informant des méfaits de cette plante psychotrope sur la santé et le développement durable de la région.
Dans ce cadre, différents programmes et projets socio-économiques ont été élaborés en coordination avec les services concernés, avec notamment la distribution de 600.000 plants d’oliviers et 150.000 plants de caroubiers pour faciliter les cultures de substitution, encourager certaines activités génératrices de revenu (AGR) initiées en faveur de certaines associations locales et qui ont bénéficié de troupeaux, notamment caprins, et de ruches d’abeilles.
Tous ces efforts déployés ont abouti à une réduction de 67,43 pc des surfaces emblavées estimées en 2006 (-59,60 pc au niveau du cercle de Rhafsai et -77,17 pc au niveau du cercle de Taounate).
L’actuelle campagne a mobilisé un staff de 150 intervenants regroupant les autorités de la province, la gendarmerie royale, les agents forestiers, les éléments de la protection civile et les ouvriers.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *