Le Bouregreg se refait une beauté

De gros moyens et des plans. Depuis le lancement des travaux le 7 janvier 2006 dans ce chantier de 6000 hectares, l’aménagement du Bouregreg a fait du chemin. Les travaux ont porté essentiellement sur la séquence I, Bab Al Bahr, et sur la séquence II, Amwaj. La réalisation de ces deux grosses parties du projet ne prendra fin qu’en 2010, mais dès 2007, quelques « pièces du puzzle » seront déjà prêtes. De quoi étancher la soif de la curiosité qui se fait sentir de plus en plus à en juger des regards contemplatifs de ces Rbatis et Slaouis passant leur journée à suivre de loin les mouvements des engins à l’intérieur du chantier. Eh oui, pour les habitants des deux villes, cet aménagement changera énormément les lieux et l’on a du mal à conceptualiser ces images colorées entourant toute la zone. En attendant la fin des travaux, les Rbatis et les Slaouis auront le droit, au mois de février 2007, au port de plaisance de Salé. D’une superficie de 8 ha, ce port aura une capacité de 350 anneaux et pourra donc accueillir des bateaux d’un tirant d’eau de 2 à 4 mètres et d’une longueur de 20 mètres. Et commodité oblige, ceux qui auront décidé de passer la journée à la marina pourront se restaurer sur place et se divertir, puisque le menu des espaces de restauration compte également animation et loisirs.
La marina devra très certainement susciter l’engouement des habitants et c’est pour répondre à ce besoin qu’une extension est prévue sur trois hectares. Mais il n’en sera question qu’une fois le nouveau pont Moulay El Hassan sera mis en place en 2010. Donc, pas de précipitation ! Restons en 2007 où le quai de la rive gauche devra lui aussi être prêt en même temps que la marina. La longueur de ce dernier sera d’un kilomètre et demi. A ce stade-là, la rive gauche du Bouregreg (Rabat) sera équipée de points d’amarrage pour les vedettes et les bateaux et des débarcadères destinés aux “barcassiers“. Prenez le temps de tout imaginer et cela vous donnera certainement cette image : un ensemble portuaire et nautique dernier cri ! Les deux villes auront le droit à la frime pour une fois.
L’Agence pour l’aménagement du Bouregreg, en tout cas, ne cache pas sa fierté. Mercredi dernier, son directeur Lemghari Essakl a dressé le bilan de l’avancement des travaux au terme de la deuxième réunion du conseil d’administration présidée par le Premier ministre en personne,. Réalisation et travaux en cours, cette nouvelle année, on accélère le chantier. Les travaux de viabilisation de la rive droite sur 75 ha seront terminés à la fin 2007 et ceux de la dépollution au mois de juin prochain. La réhabilitation de la décharge d’Akrach ainsi la mise en place de celle d’Oum Azza, qui sera contrôlée, devront être achevées courant l’année 2007.
Autre point essentiel : le tramway qui représente 30% du total des investissements. On sait désormais qu’il ne sera sur «les rails» qu’en 2010, mais c’est durant le 3ème trimestre de 2007 que les travaux de plate-forme seront lancés, selon M. Essakl qui indique, par la même occasion, que la mise en œuvre du réseau de distribution d’eau et d’électricité fera bientôt l’objet de travaux par la Redal et l’ONEP. Il n’est pas nécessaire de rappeler que le projet d’aménagement reste un des projets les plus colossaux du Maroc. L’aménagement et le développement de la première séquence représente un coût de 750 millions de dollars et la seconde 2 milliards de dollars.  

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *