Le chiffre d’affaires des établissements publics atteint 177,5 MMDH

Le chiffre d’affaires des établissements publics atteint 177,5 MMDH

Les principaux agrégats du secteur des entreprises publiques s’inscrivent dans un trend haussier. L’année 2011 a connu des performances notables en termes de chiffres d’affaires, de valeur ajoutée et de résultats nets du portefeuille public comprenant 246 établissements et 42 sociétés à participation directe du Trésor. Cette évolution est tirée par les réalisations positives du Groupe OCP qui ne cessent de booster les indicateurs économiques, financiers et d’activité du portefeuille public. Le dernier rapport du ministère de l’économie et des finances sur le secteur des établissements et entreprises publics illustre la tendance à fin 2011. Une hausse de 4,8% a été observée au niveau du chiffre d’affaires de ces établissements. Ce dernier s’est élevé à fin 2011 à 177,5 milliards de dirhams. En commentant cette croissance, qui intervient dans un contexte économique mondialement morose, le ministère des finances met en relief les performances d’importants établissements marocains. Relevons dans ce sens celle de l’Office chérifien des phosphates (OCP) qui s’est distinguée par un volume de 50,8 milliards DH, l’Office national de l’électricité (ONE) avec un total de 22 milliards DH. La Royal Air Maroc a contribué de 12,5 milliards DH dans le chiffre d’affaires global des entreprises publiques. De même, la part des régies de distribution d’eau et d’électricité est de 6,6 milliards DH. Celles du Groupe HAO, CAM, ONEP ont atteint respectivement 5,4 milliards DH, 4,1 milliards DH et 3,8 milliards DH. L’ONCF et l’ANCFCC ont participé à part égale dans le chiffre d’affaires du portefeuille public avec un volume de 3,5 milliards DH chacun. Pour sa part, la valeur ajoutée a affiché une progression de 9,2%, soit un total de 76,3 milliards DH à fin 2011. «Une part de 40% de cette richesse est le fait du Groupe OCP dont le montant a atteint 30,4 milliards DH», relève-t-on du rapport du ministère des finances. Les résultats nets ont grimpé de 18% pour atteindre les 26,4 milliards DH. La participation du Groupe OCP de ce produit est de 50%. A ce propos, le Groupe TMSA et l’ONCF ont affiché une amélioration de leurs résultats respectivement de 1003 et 237%. Toutefois certaines entreprises publiques ont accusé des pertes. Citons dans ce sens l’ONE (-3,61 milliards DH), la RAM (-1,55 milliard DH), ADM (-1,20 milliard DH) et l’ONHYM (-206 millions DH). Par ailleurs, les charges d’exploitation se sont situées autour de 147,3 milliards DH, soit une hausse de 9% par rapport à 2010. Cette amélioration est relative à l’accroissement des charges du Groupe CDG (129%), de l’ONE (18%), l’ANCFCC (14%) et le Groupe OCP (11%). En ce qui concerne la trésorerie des établissements publics, elle a atteint un volume de 25,4 milliards DH contre 33,2 milliards enregistrés une année auparavant. Les principales entreprises dont la trésorerie est excédentaire sont l’ANCFCC avec un total de 2,9 milliards DH, les régies de distribution d’eau et d’électricité de 2,8 milliards DH, l’OFPPT de 2,4 milliards DH, les académies régionales de 2 milliards DH, l’ONEP de 1,6 milliard DH, les universités de 1,3 milliard DH, l’ADM de 1,2 milliard DH et la CMR de 1 milliard DH. Soulignons que la trésorerie passive en 2011 est principalement le fait de l’ONE (-5,2 milliards DH) et de l’ONDA (428 millions DH).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *