Le chiffre d’affaires s’est établi à 9,3 milliards DH

Flatteurs étaient les résultats annoncés par le Groupe Addoha à l’issue de l’exercice 2011. En effet, le Président- directeur général du groupe, Anas Sefrioui a présenté en compagnie de Anas Berrada et Jawad Ziyat, respectivement directeur financier du groupe et directeur général Prestigia, le chiffre d’affaires et les principales réalisations du groupe à fin 2011. Résultant de la livraison de 28.162 logements, le chiffre d’affaires réalisé au titre de l’exercice 2011 a enregistré, selon les responsables, une forte progression (+23%) et s’établit à 9.3 milliards de dirhams dont la contribution est due aux logements sociaux et moyen standing qui ont  rapporté 6.493 millions de dirhams correspondant à la livraison de 26.757 unités et au haut standing lequel a enregistré un apport de 2.560 millions de dirhams correspondant à la livraison de 1.405 unités. Une bien bonne performance qui trouve son explication, selon M. Sefrioui, dans le bon comportement du logement social qui représente 70% du chiffres d’affaire global. Aussi, le Groupe Addoha a procédé en 2011 à la commercialisation et à la production de 16 nouveaux programmes sociaux et intermédiaires totalisant 49.200 logements répartis sur les régions de Casablanca, EL Jadida, Rabat, Tanger, Marrakech, Oujda et Meknès.
Le Groupe Addoha doit cette performance à une stratégie basée sur le renforcement de la réserve foncière.  A ce titre, M. Berrada a expliqué que «pour assurer la pérennité de son développement, le groupe a acquis en 2011, notamment à Casablanca, plusieurs terrains d’une superficie totalisant plus de 130 hectares, destinés, dans leur totalité à la réalisation d’environ 30.000 unités de  logements sociaux additionnels». Et d’ajouter «qu’Addoha a élargi son champ d’action à de nouvelles villes (Béni Mellal, Fquih Ben Salah, El Jadida et Tétouan) avec 4 projets totalisant plus de 7.000 logements sociaux dont la commercialisation a rencontré un grand succès auprès des acquéreurs», affirme le directeur financier. Par ailleurs, dans le cadre du partenariat conclu avec l’ALEM, une société commune a été créée en 2011 sous la dénomination «Foncière Iskane», détenue à parts égales par l’ALEM et Douja Promotion Groupe Addoha. Cela a engendré la réalisation de trois projets implantés à Casablanca, Kénitra et Oujda totalisant 24.000 logements. Un quatrième projet situé à Casablanca (Mediouna) portant sur 14.000 logements sociaux et 280 lots de villas est en cours d’autorisation.
Dans le cadre de l’ouverture de son activité à l’international, M. Sefrioui n’a pas caché qu’il a constaté lors de ses voyages en Afrique qu’il y a du travail à faire. Et c’est ainsi qu’il a entamé les démarches pour le lancement de l’activité de promotion immobilière en Côte d’Ivoire et en Guinée Conakry. Le groupe a aussi ouvert un Bureau de représentation à Paris dont la mission est de prospecter et d’informer les Marocains résidents à l’étranger sur ses programmes sociaux et moyen standing en vue d’accroître les ventes de logements à cette clientèle. Les activités déployées par ce bureau ont impacté très positivement les réalisations commerciales du groupe ajoute le PGD. L’année 2011, était aussi l’année qui a connu la création de la Fondation Addoha chargée, en partenariat avec le ministère de l’emploi et de la formation professionnelle, de la mise en œuvre de programmes d’apprentissage aux métiers du bâtiment au profit de 5 000 jeunes de 16 à 25 ans déscolarisés. Le premier centre de formation a déjà été inauguré à Aïn Aouda et 4 autres sont programmés au cours des 3 prochaines années à Marrakech, Tanger, Fès et Casablanca.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *