Le financement des opérations électorales s’élève à 550 millions DH

Le financement des opérations électorales s’élève à 550 millions DH

Le gouverneur directeur des affaires administratives au ministère de l’Intérieur, Mustapha Kheidri, a indiqué, vendredi 5 juin, que le montant global réservé au financement de l’opération électorale du 12 juin s’élève à 550 MDH. S’exprimant à l’occasion d’un point de presse tenu à Rabat, et réservé à la présentation du cadre financier et logistique de l’opération électorale, M. Kheidri a souligné que «ce budget sert à soutenir les partis politiques à travers le financement de la campagne électorale, l’encadrement logistique et la mise en place des moyens matériels à même de garantir une bonne organisation des élections». Le budget tel que présenté par M. Kheidri se répartit sur quatre parties. 250 MDH ont été consacrés à l’organisation logistique de l’opération électorale, 200 MDH ont servi au financement des campagnes électorales des partis politiques. Pour le reste, un montant de 50 MDH a été alloué à la révision exceptionnelle des listes électorales et 50 MDH réservés au financement des élections des chambres professionnelles et des conseils provinciaux et régionaux et le tiers de la Chambre des conseillers. Dans le cadre de l’enveloppe de 200 MDH consacrée au financement de la campagne électorale des partis politiques, M. Kheidri a précisé que 150 MDH ont été alloués au financement des élections communales, 50 MDH au financement des élections de renouvellement du tiers de la deuxième Chambre, 30 MDH réservés aux partis politiques alors qu’un budget de 20 MDH a été réservé aux syndicats. S’agissant des objectifs du soutien financier et logistique de l’Etat, M. Kheidri a indiqué que ce soutien vise «l’exécution des dispositions juridiques relatives au financement des campagnes électorales des partis politiques, la sensibilisation des citoyens au rôle de la commune et l’importance de la participation dans l’opération électorale à travers l’organisation de campagnes de communication. Il vise, en outre, la bonne gestion des étapes de préparation et d’organisation de l’opération selon les règles de l’efficacité et de la transparence, et ce afin de respecter les délais et veiller sur la qualité des services et la gestion des risques». M. Kheidri a mis l’accent, par ailleurs, sur l’approche mise en œuvre dans le cadre de l’exécution du budget, à savoir la mobilisation de tous les moyens disponibles chez les ministères, les préfectures et les provinces, la mise en œuvre du principe de la compétitivité à travers des appels d’offres visant à faire participer le maximum d’entreprises dans les marchés relatifs aux achats et approvisionnements, la centralisation des achats relatifs aux équipements techniques et logistiques afin d’assurer l’homogénéité de la qualité des produits, et allouer des crédits aux provinces et préfectures afin d’exécuter les missions de proximité qui leur sont confiées. «Cette approche globale a permis de dégager un planning bien ficelé des volets financier et logistique de l’opération électorale à travers la mise en place d’un programme de déblocage, par tranches, des crédits de l’opération électorale et ce afin d’alléger la pression sur budget de l’Etat», a noté M. Kheidri. Ainsi, le déblocage du financement de la campagne électorale a eu lieu en trois étapes tranches, la première consiste en le versement de 50 MDH au mois de mars, 100 MDH en avril et 50 MDH en juin. Le budget consacré à l’organisation logistique de l’opération électorale, à savoir 300 MDH a été débloqués en quatre tranches, 50 MDH en février, 50 MDH en mars, 100 MDH en avril et 100 MDH en juin. S’agissant de la répartition des financements par formation politique, les montants alloués au financement des campagnes électorales sont versés en deux tranches, 50 % sur la base des voix obtenues par chaque parti politique, union de partis ou syndicat et 50% sur la base des sièges remportés par chaque parti, union de partis ou syndicat. M. Kheidri a ajouté que l’Etat a procédé au déblocage d’une avance de ce financement alors que le reste du budget sera débloqué après l’annonce des résultats officiels.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *