Le gouvernement interdit l’exposition et la diffusion de l’hebdomadaire « Nichane »

Voici le texte de ce communiqué: "L’hebdomadaire "Nichane", publié en langue arabe, a consacré dans son numéro 91, du 9 au 15 décembre 2006, un dossier aux anecdotes relatives notamment à la religion.
Une poursuite judiciaire a été engagée sur la base de ces écrits contre l’auteur du dossier et le directeur de la publication, en application des dispositions du code de la presse.

Parallèlement et compte tenu des dispositions constitutionnelles consacrant l’Islam comme religion d’Etat au Maroc et du rôle de Sa Majesté le Roi, en sa qualité de Commandeur des croyants et de Protecteur de la foi et de la religion, et en prenant en considération l’atteinte que constitue la publication de ces anecdotes à l’encontre des sentiments du peuple marocain, le Premier ministre, es qualité et au nom du gouvernement, en application de l’article 66 du code de la presse, a pris un arrêté motivé d’interdiction de l’exposition sur les voies publiques ainsi que la diffusion par quelque moyen que ce soit de l’hebdomadaire Nichane".

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *