Le gouvernement n’assume aucune responsabilité de la non retransmission des matchs du mondial 2006 (Ministre)

Répondant à une question d’actualité à la Chambre des représentants, M. Benabdallah a indiqué que le gouvernement marocain n’assume aucune responsabilité quant à la non retransmission des matches, du fait que les droits de diffusion sont détenus par le groupe de Radio et Télévision Arabe (ART) pour la région arabe, précisant que cette chaîne ne veut pas vendre ses droits à aucun pays arabe.

La Fédération internationale de Football (FIFA) assume une grande part de responsabilité car lorsqu’elle a vendu les droits de retransmission du Mondial, elle devait prendre conscience qu’il y aurait des pays qui seront privés de suivre ces compétitions internationales, ce qui exige d’attirer l’attention de la FIFA sur cette question, a indiqué le ministre.
La seule proposition qui existe actuellement concerne 64 résumés d’une vingtaine de minutes de la totalité des matches du Mondial, a fait savoir M. Benabdallah, ajoutant que les négociations avec la société qui détient les droits de retransmission sont toujours en cours en vue de parvenir à un accord à ce sujet.

Le ministre a relevé que 98 pc des chaînes publiques dans le monde n’ont pas pu acheter les droits de retransmission des matches du Mondial, en raison des montants astronomiques exigés, ce qui constitue un problème de taille, dont a souffert le Maroc lors de la Coupe d’Afrique des Nations, rappelant que le Royaume avait alors dû acheter les droits de diffusion d’une société française, à condition d’assurer le commentaire des matches en langue française.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *