Le juge Del Olmo au Maroc pour une commission rogatoire sur les attentats du 11 mars

Accompagné du procureur de l’Audience Nationale – la plus haute juridiction pénale en Espagne – Olga Sanchez, le juge Del Olmo devrait interroger Mimoun Belhaj, actuellement détenu au Maroc, sur les activités de son frère, soupçonné par les enquêteurs espagnols d’être le porte-parole d’Al Qaida qui a revendiqué les attentats de Madrid.

Youssef Belhaj, arrêté en Belgique lors d’une opération contre les milieux islamistes a été extradé en Espagne en avril 2005. Il figure sur la liste des 29 personnes inculpées il y a deux semaines pour les attentats de Madrid qui ont fait 191 morts et plus de 1.500 blessés.

Après deux ans d’enquête, le juge Del Olmo a inculpé 29 personnes au total, soupçonnées d’avoir pris part aux attaques contre quatre trains de banlieue de la capitale espagnole. Cinq d’entre elles, dont Youssef Belhaj, seront poursuivies pour 191 assassinats et 1.755 tentatives d’assassinats.

Dans un rapport de plus de mille pages, le magistrat indique que les attentats ont été perpétrés par un groupuscule local inspiré d’Al Qaida. Il a aussi disculpé totalement les indépendantistes de l’ETA et battu en brèche l’hypothèse de la conspiration défendue par la droite espagnole.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *