Le Maroc accorde un don de 5 millions de dollars au Fonds de solidarité islamique pour le développement

"Conscient de l’importance de ce Fonds dans la lutte contre la pauvreté dans les pays islamiques, le Maroc a décidé d’y contribuer par 5 millions de dollars", a déclaré le ministre des Finances et de la privatisation, M. Fathallah Oualalou, à l’ouverture officielle du Conseil des gouverneurs de la BID.

Ce Fonds, devant être doté à terme de 10 milliards de dollars, est une contribution volontaire des pays membres de la BID pour renforcer la solidarité des pays de la communauté islamique, a déclaré le président de la BID, Ahmed Mohamad Ali.

Les grandes promesses de contributions à ce Fonds sont venus des pays producteurs de pétrole, dont l’Arabie saoudite qui a décidé de faire don de 1 milliard de dollars, le Koweït (300 millions dollars) et le Qatar (50 millions de dollars).

Le président sénégalais, Me Abdoulaye Wade, a invité les pays islamiques à participer à la constitution du Fonds pour atteindre les 10 milliards de dollars.

La création du Fonds de solidarité islamique pour le développement avait été décidée par le sommet extraordinaire de l’Organisation de la conférence islamique (OCI) tenu en décembre 2005 à La Mecque.
M. Oualalou, qui représente le Maroc à ces réunions de la BID, avait souhaité mardi que ce Fonds contribue au financement de l’initiative nationale pour le développement humain (INDH).

"Le Maroc souhaite que le Fonds de solidarité islamique pour le développement contribue au soutien de l’initiative nationale pour le développement humain dont les besoins financiers sont estimés à 10 milliards DH durant la période 2006/2010", avait-il déclaré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *