Le Maroc, meilleur pays maghrébin en matière des droits de l’Homme

Le Maroc, meilleur pays maghrébin en matière des droits de l’Homme

En matière de respect des droits politiques et des libertés civiles, le Maroc vient en tête des pays du Maghreb arabe. C’est ce qui ressort du rapport 2010 de Freedom House sur la liberté dans le monde. Le rapport de cette organisation indépendante, basée à Washington et New York et dirigée par Jennifer Windsor, a été rendu public, mardi 12 janvier, à Washington. Arch Puddington, directeur de recherche au sein de cette ONG et l’un des auteurs du rapport, a affirmé, dans une déclaration à la MAP, que «le Maroc a eu le meilleur classement de tous les autres pays de la région du Maghreb en matière des libertés». Selon M. Puddington, le rapport 2010 crédite le Maroc de la «meilleure performance» au niveau de la région du Maghreb en matière de respect des libertés et des droits politiques. Joint par ALM, Amina Bouayach, présidente de l’Organisation marocaine des droits de l’Homme (OMDH), affirme que les résultats du rapport de Freedom House reflètent la réalité des progrès réalisés au Maroc en matière de consécration des droits de l’Homme. «Il ne faut pas comparer les incomparables, dit-on. Par rapport aux pays de la région du Maghreb, le Maroc a atteint un niveau honorable de respect des droits de l’Homme. Le rapport de l’ONG reflète donc, sans aucun doute, la réalité. En fait, il y a un grand écart entre le Maroc d’une part et l’Algérie, la Tunisie, la Mauritanie et la Libye d’autre part, en ce qui concerne les libertés», explique Mme Bouayach. Selon la présidente de l’OMDH, la situation des droits de l’Homme dans certains pays du Maghreb est déplorable. «Nos collègues maghrébins qui militent pour le respect des droits de l’Homme en Algérie ou en Tunisie, par exemple, ne cessent de mettre l’accent sur la précarité des libertés dans leurs pays respectifs. En Algérie, le dossier des personnes disparues est effrayant. 10.000 personnes sont portées disparues selon les statistiques officielles et l’Etat algérien refuse jusqu’à présent de résoudre ce dossier et se contente, toujours, de mettre la poussière sous le tapis», ajoute-t-elle.
Pour sa part, Khadija Ryadi, présidente de l’Association marocaine des droits de l’Homme (AMDH), affirme, dans une déclaration à ALM, que contrairement aux conclusions du rapport, certains pays du Maghreb ont devancé le Maroc dans certains aspects des libertés fondamentales. «En matière de l’enseignement, la santé, la lutte contre la corruption et le développement, on ne peut pas nier que certains pays du Maghreb ont devancé le Maroc. C’est le cas, par exemple, de la Mauritanie qui respecte beaucoup mieux que le Maroc la liberté de la presse», souligne Mme Ryadi, ajoutant que «le Maroc ne cesse d’annoncer des projets relatifs à la consécration des droits de l’Homme ce qui contribue à embellir son image vis-à-vis de la communauté internationale, mais ces projets ne sortent pas souvent de leur cadre théorique». En dehors du Maroc, le rapport de l’ONG américaine note une amélioration dans plusieurs pays des Balkans et de l’Asie du Sud. Par ailleurs, ce document met en exergue un recul des libertés dans la majorité des pays du monde en 2009. Le rapport de Freedom House donne chaque année un aperçu sur la situation de l’évolution des libertés civiles et politiques dans le monde. Le rapport examine l’état de la liberté dans 194 pays et analyse les changements qui se produisent annuellement selon un classement basé sur une évaluation de l’exercice des libertés fondamentales.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *