Le Maroc peut contribuer au règlement du conflit israélo-palestinien

«Les Etats-Unis encouragent le projet d’autonomie proposé par le Maroc. Dans ce cadre, ils incitent les parties au conflit à procéder à des négociations pour aboutir à une solution», a indiqué Samuel Kaplan, ambassadeur des Etats-Unis au Maroc, lors d’une conférence organisée, mercredi 20 janvier, à Rabat, par l’Institut des hautes études de management sous le thème «Obama: une année après». Son intervention a été également marquée par les derniers développements que connaît la région du Proche-Orient. «Le Maroc, pays qui a une longue histoire de tolérance à l’égard des autres religions, a toujours été une terre de rencontres et d’échange d’idées et peut être le pays idéal pour poursuivre les efforts en vue de trouver un terrain d’entente entre Palestiniens et Israéliens», a-t-il ajouté. «Le président Obama croit fermement en une solution à deux Etats, la Palestine et Israël, et envisage un réengagement fort des Etats-Unis dans le processus de paix sur des bases durables et globales», a noté M. Kaplan.  Le conflit israélo-palestinien ne cesse de déchirer la région du Moyen-Orient. C’est pourquoi, M.l’ambassadeur l’a qualifié de critique. Dans ce cadre, il a mis en exergue le rôle déterminant que joue le Maroc, en tant que pays d’accueil, de tolérance et d’ouverture, dans la résolution de ce conflit. «Les Etats-Unis ont confiance au Maroc et en d’autres pays du monde pour contribuer à la résolution du conflit israélo-paletsinien», a souligné M. Kaplan. Il a affirmé que l’administration Obama veille à inciter les parties au conflit à s’asseoir à la table des négociations. En outre, le diplomate américain a rappelé la position de l’Administration Obama à l’égard de ce conflit. En effet, cette position se fonde sur la création de deux Etats et le gel total des colonies juives dans les territoires palestiniens. Dans ce sens, le diplomate a expliqué que «le président Obama envisage un réengagement fort des Etats-Unis dans le processus de paix». En ce qui concerne les relations américaines avec le monde islamique, M. Kaplan a affirmé que les Etats-Unis établissent de bonnes relations amicales avec les pays du monde islamique. Dans ce sens, il a évoqué la nouvelle approche adoptée par le président Obama dans son discours au Caire.  Par ailleurs, monsieur l’ambassadeur a rappelé la stratégie américaine en Irak et en Afghanistan entre autres. En effet, il a expliqué que cette stratégie s’est fixée comme objectif de réparer les erreurs du passé et définir de nouvelles priorités en matière de la sécurité nationale américaine.
Outre les points précités, M. Kaplan a abordé, lors de cette conférence, le phénomène de la grippe A/H1N1. A cet égard, il a dit : «nous prenons la chose au sérieux». Pour lui, les populations du monde entier doivent être préparées pour faire face à cette pandémie.  Nommé récemment au poste d’ambassadeur des Etats-Unis à Rabat, il a tenu également à s’adresser aux Marocains. «Vous êtes un peuple formidable. Le Maroc est un pays merveilleux et je suis très content d’être parmi vous ». C’est en ces termes que M.Kaplan a conclu son intervention.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *