Le président de la chambre d’artisanat de Marrakech condamné à deux ans et demi de prison ferme

La chambre pénale a condamné également cinq complices du principal accusé à des peines d’emprisonnement allant d’une année à deux ans et demi, alors qu’elle a décidé de reporter au 2 juillet prochain l’examen du dossier d’un sixième complice.

Le tribunal de première instance de la ville avait déjà condamné, le 12 juillet 2002, le principal accusé dans cette affaire (le président de la chambre d’artisanat de Marrakech et de Kelaat des Sraghnas) à trois ans de prison ferme.

Cette affaire remonte à 1999 lorsque près de 300 familles avaient été victimes d’une escroquerie commise à leur égard par certains intermédiaires de l’habitat anarchique.
Une enquête ouverte dans ce sens avait permis de constater que les familles en question ont procédé à l’achat de maisons construites sur la propriété d’autrui.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *