Le Raja met fin au leadership du Wydad et s’empare des commandes

À quatre journées de la fin du championnat national de première division, le Raja s’empare de la tête du classement. Les hommes de José Romao comptent désormais 48 points, soit un point d’avance sur le Wydad, 2e avec 47points. La victoire de l’équipe du Raja a été obtenue grâce au Sénégalais Mamadou Baila Traoreà la 41ème minute. Ce but n’a fait que déconcentrer davantage les co-équipiers de Ayoub Skouma, qui ont versé dans la nervosité et la précipitation, ce qui leur a permis à plusieurs occasions de rétablir l’équilibre, notamment en deuxième période, et plusieurs cartons jaunes pour protestation ou interventions violentes. Les changements introduits par Baddou Zaki à son groupe n’ont rien changé à cette donne. Pour sa part, le Raja a fait preuve de maîtrise. En plus de défendre crânement leur carré, les hommes de José Romao se sont offerts, notamment par le biais de contre-attaques, plusieurs opportunités d’enfoncer le clou. Cerise sur le gâteau, les diables Verts réussissent pour la première fois de leur histoire à remporter le derby sous la houlette de José Romao. En effet, le WAC se trouve ainsi contraint à appréhender le reste du championnat sur la base de données tout à fait différentes. D’un côté, il aura un point à rattraper sur le nouveau leader afin de retrouver son leadership. Et d’un autre, il doit se prémunir contre des poursuivants qui deviennent de plus en plus menaçants, notamment le Difaâ d’El Jadida et le Kawkab de Marrakech, qui reste toutefois dans la course, et qui compte six longueurs sur le leader. Cette rencontre phare de la 26ème journée, par ailleurs très attendue, s’est disputée à guichets fermés devant quelque 60.000 spectateurs au complexe sportif Mohammed V. Un très important dispositif de sécurité a été mis en place pour éviter tout débordement et des caméras ont été installées à l’intérieur et à l’extérieur du stade.
Par ailleurs, et comme d’habitude après le derby casablancais une centaine de personnes ont été interpellées. «Ces personnes sont accusées d’avoir endommagé des bus, des voitures et les façades de certains magasins du centre-ville», a-t-on appris de source policière. Il est à rappeler que, des incidents avaient émaillé ce derby en 2007 et des supporteurs des deux équipes avaient causé des dégâts matériels dans les rues proches du stade.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *