Le retour du spirituel social

L’homme moderne de la société de consommation ne croit qu’en deux choses : ce qu’il a expérimenté et ce qu’il a goûté et consommé. Or le Soufisme est justement une pratique, une expérience qui procure une saveur originale dans le schéma plat de la vie moderne. Et c’est cette saveur spirituelle qui explique en partie l’amplification da la pratique mystique.
Au Maroc, le spirituel revient en force. Et l’activité des confréries mystiques, de plus en plus visible ces dernières années, suscite dans la société un intérêt grandissant. Encouragées par la récente tolérance des pouvoirs publics, les confréries attirent de plus en plus d’adeptes en quête «de sens» et de «spiritualité».
Les nouveaux disciples d’aujourd’hui viennent de tous les horizons socio – professionnels. Mais surtout, des classes moyennes et des professions libérales. Que cherchent-ils ? Le soufisme (nouveau) se propose en effet d’aider l’homme du XXIe siècle à vivre «harmonieusement» sa modernité. Un argument fort et qui semble convaincre. En témoigne le succès des différentes confréries mystiques auprès du grand public. La Qadiria Boutchichia, une des plus en vogue actuellement, compte à elle seule des millions d’adeptes à travers le monde. Et son succès dépasse les frontières du pays pour atteindre plusieurs pays européens. Beaucoup de Marocains mais surtout beaucoup d’Européennes, qui font parfois leur premier contact avec l’islam à travers la confrérie qui dispose d’antennes un peu partout. Ce retour en force du spirituel dans la société est en soi un signe de dynamique de quête et de recherche. Reste à savoir, si l’expérience contemplative d’aujourd’hui, ressuscité par une nouvelle génération de disciples, ne reproduit pas tout à fait, celle d’autrefois.
Avec les mêmes concepts, les mêmes pratiques rituelles et les mêmes représentations des saints, le soufisme des confréries véhicule certainement un modèle de soumission sociale. Reste que, dans le soufisme encore, l’enjeu est ailleurs : il est d’expérimenter une dimension du sacré sur terre. Une expérience individuelle éloignée de toute soumission…

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *