Le seul soutien concret est celui de Bayt Mal Al Qods

L’imam de la mosquée Al-Aqsa, Dr Youssef Joumaa Salama, a affirmé, lundi à Tétouan, que le seul soutien matériel et concret accordé par le monde arabo-islamique à Al Qods et à la population palestinienne, est celui de l’Agence Bayt Mal Al Qods, sur instructions de SM le Roi Mohammed VI, Président du Comité Al-Qods, et à travers lui le peuple marocain tout entier. Le Dr. Joumaa Salama, par ailleurs vice-président de la Haute instance islamique d’Al-Qods, s’exprimait lors d’une conférence organisée par l’Université Abdelkmalek Essadi (UAE) en collaboration avec l’Agence Bayt Mal Al Qods sur le thème «La position spirituelle d’Al Qods à la lumière des défis de la judaïsation et des colonies de peuplement», en présence des autorités locales, des élus, des universitaires et un nombreux public composé essentiellement d’étudiants. Le responsable palestinien a ainsi loué les efforts déployés par le Souverain marocain pour la préservation du cachet islamo-chrétien d’Al-Qods et la défense de ce troisième lieu saint de l’Islam contre les tentatives de judaïsation répétées de la part de l’occupant, tentatives qui, a-t-il affirmé, seront à jamais vouées à l’échec. Tout en retraçant l’historique de cette ville, dont les Marocains à travers l’histoire ont été parmi les premiers à en défendre le caractère civilisationnel, le conférencier a rappelé l’aide apportée par le gouvernement et le peuple marocain aux Palestiniens, notamment après l’invasion et les agressions israéliennes et ce, à travers l’établissement par le Maroc d’un pont aérien pour l’acheminement des aides médicales et alimentaires aux habitants, et l’envoi d’une délégation médicale marocaine sur les lieux. L’imam de la mosquée Al-Aqsa a par ailleurs mis l’accent sur la menace qui pèse sur les populations palestiniennes dans cette ville et qui se caractérise par des expulsions collectives suite aux démolitions des maisons et l’expropriation des terres. Il a, à cet égard, souligné l’action discrète menée par Bayt Mal Al Qods pour la reconstruction des maisons démolies, l’hôpital de cette ville qui compte parmi ses habitants
plusieurs familles d’origine marocaine, ainsi que l’aide personnelle accordée par le Souverain qui avait fait don de 5 millions de dollars de ses propres fonds pour la reconstruction de la Faculté d’agronomie, détruite lors de l’invasion de la bande de Gaza.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *