«Le test ADN sera réalisé en Espagne»

«Le test ADN sera réalisé en Espagne»

ALM : Dans un article publié par le quotidien espagnol « La Razon », il a été affirmé que la mère de Hicham Mandari, Shéhérazade Fechtali, aurait demandé que le test d’ADN soit réalisé au Maroc et non pas en Espagne. Qu’en est-il au juste ?
Hector Gonzalez Izquierdo : Absolument pas. Ma cliente, Mme Fechtali a non seulement demandé que le test ADN soit réalisé en Espagne, mais elle a insisté pour qu’il soit effectué par le meilleur laboratoire spécialisé dans ce genre d’analyses du pays. D’ailleurs, nous avons déjà entrepris les démarches nécessaires pour le faire.
Cela signifie que le test ne fait pas partie de l’enquête menée par la police sur l’assassinat de la victime…
Exactement. Il faut d’abord savoir que pour les enquêteurs, il n’existe aucun doute sur l’identité de la victime. Il est donc inconcevable que le test ADN soit demandé par les services de police qui mènent les investigations. Je saisis donc cette occasion pour préciser que c’est la mère qui a exigé de son plein gré qu’il soit procédé à ces analyses afin qu’elle puisse mettre fin à la polémique qui a entouré la question de ses liens de parenté avec le défunt. Il faut comprendre qu’elle est traumatisée par les fausses informations qui ont circulé dernièrement dans la presse en ce qui concerne la filiation de son fils. Elle veut donc que cette polémique cesse une bonne fois pour toutes. Et personnellement, je dois vous dire qu’il est difficile pour une mère d’assister à ce genre de polémique sans réagir. C’est pour cela qu’elle veut faire le test ici, en Espagne, pour faire taire tous ceux qui prétendent qu’elle n’est pas la vraie mère de la victime.
Avez-vous déjà choisi le laboratoire qui effectuera ces analyses?
Nous avons décidé de les commander à l’un des meilleurs laboratoires en Espagne à savoir celui du Département de la médecine légiste de la faculté de médecine de Grenade. Ce choix est dû au fait qu’il est un laboratoire hautement qualifié et qu’il est un service public dont on ne peut mettre en doute l’impartialité.
Vous avez aussi demandé l’autorisation pour rapatrier le corps de la victime…
La demande a effectivement été déposée, conformément aux procédures légales, et l’on attend seulement que le juge nous accorde l’autorisation. Il faut rappeler que tant que les médecins légistes, la police et la Garde civile, qui enquêtent sur l’assassinat, n’ont pas remis leurs rapports au juge chargé de l’enquête, ce dernier ne peut pas répondre à notre demande. Mais, il faut insister sur le fait qu’il n’existe aucun empêchement juridique pour que le corps soit rapatrié. C’est juste une question de temps.
Y a-t-il du nouveau en ce qui concerne l’enquête ?
Pour le moment, il est impossible de savoir s’il y a du nouveau, car le juge a décrété que l’enquête soit tenue secrète, et ce pour le bon déroulement des investigations.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *