Le textile-habillement marocain confirme son redressement

Selon des données de l’Office des Changes couvrant le premier semestre 2006, les expéditions de vêtements confectionnés ont rapporté 9,815 milliards DHs contre 8,518 milliards DHs une année auparavant, soit +15,2% ou +1,296 milliards DHs.

L’Office des Changes relève que comparativement à la moyenne des premiers semestres des cinq dernières années qui était de 9,18 milliards DHs, les ventes de vêtements confectionnés se sont accrues de 6,9% ou +631,2 millions DHs durant le semestre sous considération.
Les expéditions d’articles de bonneterie, quant à elles, se sont améliorées de 11,9% ou +382,5 millions DHs.

Les mêmes données font également ressortir la place importante qu’occupe le textile-habillement dans les réexportations en suite d’admissions temporaires pour perfectionnement actif (AT). Ainsi les vêtements confectionnés et les articles de bonneterie sont-ils cités parmi les produits qui prédominent les AT avec paiement, avec respectivement des progressions de 11,2% et de 5,2%. Même chose au niveau des AT sans paiement où les expéditions de vêtements confectionnés ont augmenté de 18,7% ou +1,185 milliard DHs, et d’articles de bonneterie de 16,3% ou +355,4 millions DHs.

La fin des accords multifibre au début de l’année dernière avait fait craindre le pire aux exportations du textile-habillement des pays méditerranéens. Dès le premier trimestre 2005, une baisse de 10% avait été enregistrée par les exportations marocaines de ce secteur considéré comme premier employeur du pays.

Le Plan de relance du secteur, signé en octobre dernier, par le gouvernement et l’Association Marocaine des Industries de Textile-Habillement (AMITH), est principalement axé sur les problèmes qui handicapent sensiblement la compétitivité des entreprises marocaines.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *