Le titre Atlanta à 1.857 DH au premier jour de sa cotation

Le titre Atlanta à 1.857 DH au premier jour de sa cotation

La valeur Atlanta démarre son parcours sur un ton honorablement haussier. Ainsi, pour sa première introduction, mardi 16 octobre, la valeur s’est cotée à 1.857 dirhams, en hausse de 53,75% comparé à son prix de souscription. Cela vient confirmer la demande captée par Atlanta. A savoir que «114.148 souscripteurs ont pris part à l’opération, de 18 régions et 55 nationalités différentes», note-t-on sur la synthèse des résultats de l’opération. De fait, le montant souscrit s’est chiffré à 124,995 milliards de dirhams, avec un taux de satisfaction frôlant les 0,97%.  Les plus demandeurs ont été, en fait, les personnes physiques. Ils sont 111.777 souscripteurs, de 45 nationalités différentes. Sur cette tranche, le taux de satisfaction a été de 0,94%. En second lieu, les personnes morales. Sur une base de demande de 9.143.599 actions, ce sont 122.978 actions qui ont été attribuées, fixant ainsi le taux de satisfaction à 1,34% pour les 1.956 souscripteurs de cette catégorie. Les institutionnels, eux, ont tiré un taux de satisfaction de 0,91% pour les 415 souscripteurs. En effet, sur un nombre d’actions demandées de 39.576.949, 362.059 ont été attribuées. Cette soixante neuvième société qui est venue rejoindre la cote se lancera sur le marché principal en mode continu, sous le code 10300 et le ticker «ATL».
A ce titre, Mohamed Hassan Bensalah, président directeur général du groupe Holmarcom est confiant quant à l’avenir de la valeur Atlanta et espère qu’ «elle nous portera tous plus haut», a-t-il souligné à l’occasion.
Pour rappel,  cette introduction cloturée par anticipation le 3 octobre dernier, s’est faite via la cession de 17% du capital d’Atlanta. L’opération, évaluée pour un montant global oscillant entre 1,056 et 1,206 milliard de dirhams, a été souscrite sur la base d’une fourchette de prix située entre 1.050 et 1.200 dirhams par action et d’un nombre d’actions égal à 1.005.720. De plus, l’introduction d’Atlanta a été dédiée à cinq types d’ordre. Le premier type est réservé aux salariés d’Atlanta et de Sanad. Sur ce volet, aucun plafond n’a été posé au montant individuel de souscription. Les intermédiaires (agents et courtiers) opérant avec Atlanta et Sanad et qui sont en situation régulière avec les deux sociétés, eux, se sont vus réservé le deuxième type d’ordre. Dans ce sillage, le montant individuel de souscription est plafonné à un multiple de chiffre d’affaires réalisé par l’intermédiaire avec Atlanta et /ou Sanad fixé à 5 fois pour les agents et à 1 fois pour les courtiers.
Troisième type d’ordre. Il est dédié aux personnes physiques, en général, qui expriment des ordres inférieurs ou égaux à un million de dirhams, mais aussi, aux personnes morales n’appartenant pas à la catégorie d’investisseurs habilités à souscrire au type d’ordre V, de droit marocain ou étranger exprimant des ordres inférieurs ou égaux à un million de dirhams.  Au quatrième type, il s’agit des personnes physiques résidentes ou non résidentes de nationalité marocaine ou étrangère exprimant des ordres strictement supérieurs à un million, et inférieurs ou égaux à vingt millions (20 000 000,00) de dirhams ; ainsi qu’aux personnes morales n’appartenant pas à la catégorie d’investisseurs habilités à souscrire au type d’ordre V, de droit marocain ou étranger exprimant des ordres strictement supérieurs à un million de dirhams et inférieurs ou égaux à vingt millions de dirhams. S’agissant du cinquième type d’ordre, dédié aux grands institutionnels, il est reservé à certaines personnes morales marocaines exprimant des ordres inférieurs ou égaux à 100 572 actions (certains investisseurs et certaines sociétés anonymes et les banques).
Ce type d’ordre est dédié, également, à certaines personnes morales étrangères exprimant des ordres inférieurs ou égaux à 100 572 actions: (les institutionnels de l’investissement agréés, ainsi que les Hedge Funds et les sociétés de capitaux, de droit étranger, dont l’objet social prévoit comme activité régulière l’investissement en valeurs mobilières).

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *