L’envoyé personnel de SG de l’ONU pour le Sahara s’entretient avec des dirigeants politiques

Lors de cette rencontre qui s’est déroulée en présence du Premier ministre, Driss Jettou, les dirigeants politiques ont réaffirmé la détermination du Maroc à trouver une solution politique négociée au conflit autour du Sahara garantissant aux fils des provinces des sud la gestion de leurs affaires, dans le cadre de la souveraineté nationale, tout en insistant sur l’unanimité de l’ensemble des composantes de la société sur cette question.

Ils ont exposé devant le responsable onusien une série de preuves historiques sur la marocanité du Sahara, mettant l’accent sur la volonté du Maroc d’adopter une attitude positive envers les résolutions de l’ONU, ainsi que son respect de la légalité internationale.

Les dirigeants de diverses formations politiques ont par ailleurs déploré les conditions de vie inhumaines des détenus dans les camps de Tindouf, en Algérie, appelant à oeuvrer inlassablement pour mettre fin à leur souffrance.

Le secrétaire général du Parti de la Justice et du Développement (PJD), Saâdeddine Othmani, a indiqué dans une déclaration à la MAP, que cette rencontre a été une occasion pour l’envoyé personnel du Secrétaire général de constater "l’unanimité nationale autour de l’intégrité territoriale de notre pays".
M. Van Walsum, qui a été informé " de données historiques, politiques et humanitaires" se rapportant à ce dossier, "a eu une idée exacte sur les sentiments profonds de l’ensemble des Marocains vis-à-vis de cette question".

Quant au premier secrétaire de l’Union Socialiste des Forces Populaires (USFP), Mohamed El Yazghi, il a affirmé que cette rencontre reflète "le souci de M. Van Walsum d’écouter les Marocains" qui, selon lui, "ont une position unifiée et veulent une solution politique et considèrent que les Nations Unies se doivent d’ouvrir la voie devant des négociations sur le projet d’autonomie, comme il a été proposé par SM le Roi Mohammed VI".

Cette rencontre s’est déroulée en présence notamment de membres du gouvernement, de M. El Mostafa Sahel, ambassadeur représentant permanent du Royaume du Maroc auprès des Nations Unies, de M. Khalihenna Ould Errachid, président du Conseil Royal Consultatif pour les Affaires Sahariennes (CORCAS) et de M. Maouelainin Maouelainin Benkhalihenna, secrétaire général du CORCAS.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *