Les autorités saoudiennes confirment le décès d’une Marocaine à cause de la grippe A/H1N1

Les autorités saoudiennes confirment le décès d’une Marocaine à cause de la grippe A/H1N1

Le Maroc dément l’information selon laquelle une Marocaine venue en Arabie Saoudite pour effectuer le Hajj est morte de la grippe A/H1NI. Dans une déclaration à la Map, Dr Fouad Bouchareb, chef de la mission médicale marocaine aux Lieux Saints de l’Islam a affirmé qu’aucun décès dû à la grippe A n’a été enregistré parmi les pèlerins marocains. Samedi, le ministère saoudien de la Santé a indiqué dans un communiqué que quatre pèlerins à savoir une Marocaine, un Soudanais et un Indien, tous âgés de 75 ans, ainsi qu’une jeune Nigériane de 17 ans, sont morts de la grippe A/H1N1. Trois des décès annoncés samedi sont survenus dans la ville de Médine et le quatrième à La Mecque. Selon la même source, les quatre pèlerins n’avaient pas respecté les «recommandations annoncées, notamment la vaccination contre la grippe A». «Les personnes décédées n’ont pas été vaccinées», a déclaré à l’AFP le porte-parole du ministère Khaled al-Merghalani. Une thèse que rejette le Maroc. Selon M. Bouchareb, la défunte âgée de 75 ans,issue de la région de Ouarzazate est morte le 9 novembre à Médine en raison de complications cardiaques et d’hypertension artérielle. Ce dernier a également souligné que la mission médicale marocaine aux Lieux Saints a procédé à la vaccination de 1.209 pèlerins marocains contre le virus A/H1N1.
Du côté saoudien, il a été fait état de seize autres cas d’infection par le virus parmi les pèlerins.Quatre ont été hospitalisés dans un état critique. Les douze autres se sont rétablis après avoir reçu les soins nécessaires. Ces derniers jours, des centaines de milliers de pèlerins sont arrivés en Arabie saoudite pour effectuer le pèlerinage dans les villes saintes de La Mecque et Médine.
Le moment fort du Hajj, redouté cette année pour le risque d’une pandémie de la grippe H1N1, est le rassemblement des pèlerins le 26 novembre sur le Mont Arafat. Les autorités saoudiennes ont multiplié les mesures de prévention et recommandé aux pèlerins de se faire vacciner contre la grippe A/H1N1. Outre une campagne de vaccination, des caméras thermiques ont été installées dans les aéroports et le port de Jeddah sur la mer Rouge, empruntés par les pèlerins. Quelque 15.000 médecins, agents paramédicaux et techniciens ont été mobilisés pour servir les pèlerins dans les Lieux Saints dotés de sept hôpitaux. En outre, l’Arabie Saoudite a «quatre laboratoires d’analyses pour dépister le virus H1N1 par la technique PCR» et a déployé des unités mobiles pour détecter d’éventuelles maladies contagieuses ou infectieuses, avait récemment indiqué le porte-parole du ministère de la Santé. A noter que l’Arabie Saoudite a déjà enregistré 70 décès et 7.000 personnes contaminées par le virus en dehors des contingents des pèlerins.  Chaque année,le Hajj rassemble trois millions de fidèles. 

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *