Les bourses pour les études universitaires seront augmentées d’au moins 200 DH par mois en 2008

Les bourses pour les études universitaires seront augmentées d’au moins 200 DH par mois en 2008

Pour l’année 2008, pas moins de 428 millions de dirhams seront alloués aux bourses universitaires. Selon le ministère de l’Education nationale, de l’Enseignement supérieur, de la Formation des cadres et de la Recherche scientifique, 420 millions de dirhams sont consacrés aux bourses d’études au Maroc, 7 millions de dirhams pour les bourses à l’étranger et un million de dirhams pour les frais de scolarité. Plus de 102.000 étudiants bénéficient de ces bourses, dont plus de 44.000 nouveaux inscrits. Le ministère envisage de revoir à la hausse la valeur de la bourse qui varie entre 200 et 600 dirhams le mois. A titre indicatif, le montant de la bourse pour le cycle de la licence au Maroc est de 1320 dirhams par trimestre. Pour ce qui est du troisième cycle, la bourse universitaire s’élève à 2138,5 dirhams par trimestre et ce à raison de quatre trimestres. Pour les bourses à l’étranger, le montant est un peu plus élevé avec un montant de 3918 dirhams par trimestre, et ce, durant quatre trimestres, contre 4158 dirhams pour les études en Belgique. S’agissant des Grandes écoles à l’étranger telles que les écoles d’ingénieur, le ministère octroie aux étudiants marocains une bourse de 3680 dirhams au cours du premier trimestre, de 2760 dirhams au second trimestre et de 3680 dirhams pour le troisième trimestre. Un montant très faible pour permettre à ces jeunes de poursuivre leurs études à l’étranger lorsque l’on voit le niveau de vie très élevé en Europe. La grande majorité de ces étudiants sont contraints de travailler pour être en mesure de subvenir à leurs besoins. Notons que les bourses universitaires au Maroc sont normalement attribuées en fonction de critères sociaux qui tiennent compte du revenu de la famille de l’étudiant. Autrement dit, seules les familles à revenus faibles sont prioritaires.
Par ailleurs, le Maroc continue chaque année d’attirer de nombreux étudiants étrangers et serait devenu une destination de formation universitaire très prisée. Les statistiques de l’Agence marocaine de coopération internationale (AMCI) sont là pour le prouver. De 7038 étudiants en 2005-2006, ils étaient plus de 7500 inscrits dans les établissements publics d’enseignement supérieur et technique au titre de l’année universitaire 2006-2007. Cette communauté provient de 74 pays, dont 70% d’une quarantaine de pays africains. Ces étudiants ont accès au même titre que les nationaux à tous les cycles  de formations et à toutes filières et sont présents dans les différentes villes universitaires du Royaume. Parmi ces étudiants étrangers, 20% d’entre eux sont dans des cycles de Master et de Doctorat. Selon l’AMCI, plus de 90% sont boursiers de l’Agence. En plus des pays francophones de l’Afrique de l’Ouest et des pays d’Afrique du Nord, les pays arabes et asiatiques sont également représentés mais dans une faible proportion.
Près de 300.000 étudiants sont inscrits dans les universités, les écoles d’enseignement supérieur et écoles techniques dont 90.000 nouveaux bacheliers. En outre, plus de 22.000 étudiants marocains sont inscrits dans les écoles d’enseignement supérieur privé.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *