Les boycotteurs exclus du temps d’antenne

Les boycotteurs exclus du temps d’antenne

«Boycottez les élections», «Ne faites pas le déplacement aux bureaux de vote», «Boudez les urnes». Des expressions que les Marocains n’entendront surtout pas dans le cadre du temps d’antenne réservé aux partis politiques lors de la campagne électorale. La décision a été prise au niveau de la Haute Autorité de la communication audiovisuelle (HACA). Contrairement aux formations qui participent au vote et qui figureront dans les différents médias pour défendre leurs programmes, le Parti socialiste unifié (PSU), le Parti de l’avant-garde démocratique et social (PADS) et Annahj Addimocrati sont exclus du temps d’antenne. C’est ce qu’a affirmé à ALM une source au sein de cette instance de régulation des médias audiovisuels. Selon notre interlocuteur, cette exclusion ne porte nullement atteinte au droit d’expression garanti aux boycotteurs à partir du moment où elle se rapporte exclusivement à l’objet de la parution dans les médias. Suivant le raisonnement adopté par la HACA, le temps d’antenne est destiné à permettre aux partis de défendre leurs programmes électoraux afin de convaincre leurs électeurs. Or, pour les partis qui boycottent, il n’est pas question de défendre un programme du fait qu’ils ne participent pas au scrutin et se contentent d’appeler les citoyens à bouder les urnes. A rappeler que dans le cadre de la campagne référendaire de juin dernier, le front du boycott a bénéficié du temps d’antenne au même titre que les autres partis et syndicats qui ont appelé à voter «oui».

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *