Les délices de l’amour électronique

Téléphones de l’amitié, agences matrimoniales ou Internet. Pour se connaître et se rencontrer, beaucoup de gens n’hésitent plus à contourner les moyens conventionnels. Les nouveaux canaux de rencontres offrent à toutes les âmes solitaires des espaces libres, faciles et accessibles à tous. Non sans poser plusieurs problèmes. Comment en effet faire la différence entre la mise en relation sérieuse et la drague ? Si les choses sont plus au moins régulées au niveau des agences matrimoniales, sur les autres supports, on a du mal à se situer. Une chose est sûre, les outils technologiques ont nettement élargi les possibilités de rencontres. À commencer par Internet, le média le plus en vogue en ces moments.
Aujourd’hui, c’est une évidence : plus qu’un média, Internet est aussi un mouvement social où l’on retrouve des normes et des codes de communication bien spécifiques. Derrière les ordinateurs, il y a des êtres humains. Des humains qui comme dans la vraie vie ont tendance à se regrouper, par affinités pour le travail ou pour le plaisir. Tous ces regroupements de gens forment ces communautés virtuelles. Les internautes en quête de rencontres forment pratiquement la plus grosse communauté sur Internet. Et Le phénomène des cyber-rencontres semble actuellement en pleine croissance. Pour plusieurs raisons. Internet est un moyen de rencontre facile. Pas besoin de s’habiller, ni de sortir ni de fournir le moindre effort physique de séduction. Le tout se passe sur un écran. On s’installe confortablement devant un ordinateur pour accéder à tout un monde virtuel de rencontres. Et les possibilités d’échanges sont multiples : les sites de chat, les forums de discussion, les agences de rencontres…
Outre la facilité du support, sur Internet, l’anonymat prime. Ce qui fait que beaucoup de gens croient que tout y est permis. On peut mentir, s’inventer un, voire plusieurs personnages imaginaires. Facilement. Mais, il faut dire que la plupart des internautes ont plutôt tendance à embellir leurs réalités et à choisir les vérités qu’ils veulent dire (ou plutôt écrire) sur l’écran.
Ce qui explique tout le succès de la mode des cyber-rencontres. Chaque jour, des millions d’internautes se courtisent sur le net avec des espoirs plus que variées : se divertir, rencontrer l’âme soeur ou… trouver un visa ! Et les statistiques le prouvent : après les sites pornographiques, ce sont les sites de rencontres virtuelles qui ont la cote. Au Maroc, le phénomène ne date pas d’aujourd’hui. Il était même derrière le boom qu’a connu le créneau des cyber-cafés. Jeunes et moins jeunes ont massivement investi ces nouveaux eldorados de l’amitié et de l’amour qui n’a pas de frontières…
Mais l’usage de ces nouveaux moyens ne va pas sans risques. Devenir dépendant à la cyber-romance est une réalité que vit malheureusement bon nombre « d’internautes » marocains. Beaucoup de gens ont l’impression d’être honnêtes, de livrer leurs secrets alors qu’ils en sont incapables dans la réalité. Une grande partie d’entre eux demeurent incapables d’en faire autant dans la réalité avec de vraies personnes. Et c’est le raccourci qui mène vers le piège. Celui de rester prisonnier du virtuel. Certains développent même une dépendance de ces rencontres virtuelles et peuvent passer plusieurs heures par jour devant leur écran dans l’espoir de décrocher le coeur d’une cyber-copine virtuelle qui vit au fin fond du Canada. La dépendance risque même de devenir très envahissante à un point tel que certaines personnes coupent toutes possibilités de communication avec leurs proches. Souvent, ces personnes ont de la difficulté à s’impliquer dans une relation réelle. Internet leur donne l’impression d’être intime avec des partenaires, alors qu’ils ne communiquent avec personne en particulier. Quoi qu’il en soit, la tendance ne cesse de se développer et d’attirer régulièrement de nouveaux adeptes. Air du temps oblige….

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *