Les députés ratifient l’accord de pêche avec l’UE

La Chambre des représentants a adopté "un projet de loi approuvant quant au principe la ratification de l’accord d’association en matière de pêches signé à Bruxelles le 28 juillet 2005 entre le Maroc et l’Union européenne", a-t-on précisé de même source.

Ce texte fixe à 120 le nombre des bateaux européens autorisés à pêcher dans les eaux marocaines, contre 477 dans un ancien accord, a indiqué mercredi le ministre de l’Agriculture et de la Pêche Mohand Laenser lors de la présentation du texte.

La pêche au large des côtes méditerranéennes du Maroc et les prises d’espèces sensibles comme les crevettes et les céphalopodes (calmars, seiches) ne sont pas permises, a indiqué le ministre.

L’UE versera au Maroc une contrepartie financière annuelle d’un peu plus de 40 millions d’euros sur un montant 161 millions d’euros pour les quatre années couvertes par l’accord.

Les députés islamistes du Parti justice et développement (PJD) ont voté contre l’accord de pêche. La députée islamiste Soumeya Ben Khaldoun a qualifié de "dérisoire" la contrepartie financière qui sera versée par l’UE au Maroc. L’accord, a-t-elle ajouté, devrait créer 12.000 emplois directs et indirects du côté européen et seulement 300 emplois du côté marocain.

"Le poisson pêché sera transformé en Europe, ce qui crée une concurrence inéquitable, qui porte atteinte aux entreprises marocaines", a-t-elle assuré.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *