Les femmes ministres ont donné l’exemple en subissant le test de dépistage du cancer du sein

Les femmes ministres ont donné l’exemple en subissant le test de dépistage du cancer du sein

Son Altesse Royale la Princesse Lalla Salma, présidente de l’Association Lalla Salma de lutte contre le cancer (ALSC) a inauguré, mardi à Rabat, le premier Centre de dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus à la maternité Souissi. Baptisé «Centre de consultation, de diagnostic et de dépistage»,  l’établissement a été réalisé par l’ALSC, le ministère de la Santé et le Centre hospitalier universitaire (CHU) de Rabat, avec le soutien du conseil régional de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs. Le Centre est composé de 6 salles de consultation, 2 salles d’attente, 1 bloc opératoire, 1 salle d’hospitalisation de jour de 4 lits et d’une salle de cours et de formation continue pour le personnel médical et paramédical.
Cette structure pourra recevoir jusqu’à 30.000 consultations par an et accueillera les patientes orientées par les différents centres de santé de la région de Rabat-Salé-Zemmour-Zaërs pour des examens plus spécialisés de mammographie, de biopsie et de colposcopie, ainsi que pour des consultations gynécologiques spécialisées. En outre, cet établissement permettra de diagnostiquer et d’orienter les cas de cancer dépistés vers des structures spécialisées pour une prise en charge thérapeutique. A cette occasion, SAR la Princesse Lalla Salma a visité les quatre unités du centre dont l’unité  de consultation gynécologique spécialisée, l’unité de dépistage, de diagnostic et de prise en charge du cancer du col utérin, l’unité de dépistage des cancers du sein et l’unité de formation continue et de sensibilisation pour le personnel médical et paramédical.
Dans le cadre de la campagne de sensibilisation de l’ALSC sur le dépistage du cancer du sein, les femmes ministres ont subi, lundi à Rabat, des tests de dépistage du  cancer de sein. Leur participation à cette campagne est destinée à encourager les femmes à subir des tests de dépistage. Elles n’ont pas manqué de souligner l’importance du dépistage précoce du cancer du sein à l’âge de 45 ans au moins une fois tous les deux ans.  Ces dernières ont également mis l’accent sur l’intérêt particulier accordé par SAR la Princesse Lalla Salma à cette opération et  ont attiré  l’attention des femmes sur les dangers de cette maladie afin qu’elles fassent preuve de vigilance et passent des tests de dépistage dans les hôpitaux publics ou les centres de santé spécialisés.
La campagne de sensibilisation, lancée vendredi dernier par l’ALSC avec la CNOPS et les Laboratoires Roche sous le signe «Pour la vie», se poursuivra jusqu’à la fin du mois. L’objectif étant  d’informer et de faire agir les citoyens sur ce type de cancer qui frappe plus de 7000 femmes chaque année au Maroc. Ce programme cible non seulement les femmes mais également le grand public et les professionnels de la santé. La campagne vise ainsi à  inciter le corps médical à prescrire des dépistages, à expliquer et à contribuer à lever les réticences. Un module de formation intitulé «Examen clinique des seins» a été préparé à l’intention des gynécologues et médecins généralistes du secteur public. Au terme de leur formation, les médecins seront en mesure de pratiquer l’examen clinique des seins pour le dépistage de toute anomalie pouvant faire penser à ce type de cancer .

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *