Les fuites des épreuves du Bac sont à « caractère local limité » (Ministère)

Selon le Directeur du centre national des examens au ministère, Mohamed Sassi, ce cafouillis n’a touché que deux centres sur les 29 que compte la ville de Meknès et les 64 que totalise la Région de Meknès-Tafilalet.

Dans une conférence de presse à Rabat, M. Sassi a ajouté que "l’enquête suit son cour et que toute décision sera prise sur la base de son résultat", avec le souci de préserver l’intérêt de l’élève et de "garantir la crédibilité du baccalauréat".

Le responsable a d’autre part démenti les rumeurs faisant état de fuites d’épreuves du baccalauréat dans d’autres régions.
Les fuites constatées dans les Lycées Lalla Amina et Khawarizmi de Meknès avaient conduit à la suspension des examens dans ces deux centres.
Les examens unifiés du baccalauréat se sont déroulés, à l’échelle nationale, les 8, 9 et 10 juin courant avec la participation de 290 mille candidats, soit 8 PC de plus par rapport aux effectifs de l’année précédente.

"Une cellule centrale a été créée pour suivre l’enquête et entretenir le contact avec toutes les parties en vue d’élaborer les mesures qui s’imposent (…), dans la transparence, l’objectivité et la rigueur", a dit M. Sassi, ajoutant qu’il y aura coordination avec les autorités compétentes en vue de déterminer l’origine des fuites, leurs détails, leur ampleur et les responsabilités et de prendre les décisions d’ordre administratif, judiciaire et pédagogique "avec la rigueur qui s’impose".
 Estimant que les examens du baccalauréat se sont déroulés normalement dans les autres régions du royaume, le responsable a appelé les médias nationaux à faire en sorte que les candidats passent les examens dans une "atmosphère saine"" en dénonçant "le climat de suspicion alimenté par la rumeur auto-amplifiée"".

Par ailleurs, l’Académie de l’éducation et de la formation pour la région de Meknès-Tafilalet a annoncé le report, au 14 et 15 juin courant, de l’examen unifié pour la première et la deuxième année du Baccalauréat (libres) dans tous les centres relevant des délégations de Meknès, El-Hajeb, Ifrane, Khénifra et Errachidia.

Dans un communiqué, l’Académie indique que, pour les candidats libres dans la région, les épreuves des travaux pratiques pour les sections techniques auront lieu les 16 et 17 juin courant.
"Cette décision a été prise pour garantir le bon déroulement des examens régionaux unifiés, afin que les candidats puissent passer les épreuves dans des conditions psychologiques confortables, à l’abri de la zizanie".

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *