Les importations de céréales ont enregistré une augmentation de 141% en 2007

Une progression exceptionnelle du volume des importations des céréales au cours de cette campagne agricole. Au 15 décembre dernier, le volume des importations des céréales a progressé de 141 % par rapport à la campagne précédente à la même date avec 35,5 millions de quintaux. Selon l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses (ONICL), les stocks des céréales à la mi-décembre 2007 se sont élevés à près de 12,7 millions de quintaux.  Ils sont en baisse de 4 % en comparaison avec la quinzaine précédente. Par type de céréales, les stocks de blé dur ont chuté de 1%, tandis que les stocks de mais ont régressé de 3 %. S’agissant des stocks de légumineuses, ils ont atteint 145.000 quintaux, détenus exclusivement par les commerçants et constitués principalement de lentilles, de fèves et d’haricots. Pour les prix, ils sont toujours sur une pente ascendante. À l’Office national interprofessionnel des céréales et des légumineuses, on précise que les prix moyens des  céréales et des légumineuses relevés au niveau des souks ruraux et des halles aux grains sont élevés par rapport à ceux de la campagne précédente, excepté pour les pois chiches (Voir tableau). Au 13 décembre dernier, les superficies semées en légumineuses alimentaires étaient au même niveau que celui de la campagne précédente, avec un total de 117.000 hectares, dont 74.000 hectares de fèves, 33.000 hectares de petit pois et 1.000 hectares de lentilles.
Par ailleurs, les dernières pluies ont mis du baume dans les cœurs des agriculteurs. Ces pluies généralisées, enregistrées du 19 au 25 décembre 2007, ont eu un impact très positif sur le secteur agricole, notamment en matière d’achèvement des travaux d’installation des cultures d’automne. Au 13 décembre 2007, les travaux du sol ont concerné une superficie totale de 4,3 millions ha dont 91% travaillés mécaniquement, soit une hausse de 23% par rapport à la campagne précédente à la même date et de 13% par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes, selon le ministère de l’Agriculture et de la Pêche maritime.
Ces dernières pluies ont également accéléré les semis des céréales d’automne, vu que la superficie réalisée au cours de la dernière quinzaine s’est élevée à 2,2 millions hectares contre 700.000 hectares enregistrés pendant la quinzaine écoulée. Au 13 décembre donc, la superficie semée a totalisé 3,3 millions hectares, soit une hausse de 38 % par rapport à la campagne précédente et de 14 % par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes à la même date. Pour les semences céréalières certifiées, les ventes ont atteint près de 600.000 quintaux, soit 92 % des disponibilités (650.000 quintaux), au 13 décembre. Soit la même moyenne des ventes au cours des cinq dernières années avec 465.300 quintaux de blé tendre, 133.000 quintaux de blé dur et 1.700 quintaux d’orge. Par ailleurs, et en vue de faire face à la forte affluence des utilisateurs sur les semences céréalières au niveau de certaines régions agricoles, le ministère de tutelle a mobilisé une quantité supplémentaire de 200.000 quintaux de céréales. Subventionnées à hauteur de 200 dirhams le quintal, les ventes en blé tendre dans le cadre de cette opération ont atteint, au 14 décembre 2007, près de 70.000 quintaux. Par contre, les ventes des engrais ont connu une baisse de 26 % par rapport à la campagne précédente et de 31 % par rapport à la moyenne des cinq dernières campagnes.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *