Les Marocains évacués du Liban « soulagés » de retourner au pays

A leur arrivée à l’aéroport de Rabat-Salé dans la nuit de dimanche à lundi, en provenance de Damas, ces personnes, qui font partie du premier groupe des citoyens évacués, ont exprimé leur gratitude à SM le Roi Mohammed VI pour la bienveillance dont le Souverain entoure ses fidèles sujets.
Dans des déclarations à la MAP, ils ont loué la célérité et la disponibilité dont les autorités marocaines ont fait montré pour assister les citoyens bloqués au Liban, à cause des attaques israéliennes contre ce pays arabe.
Ils se sont réjouis de l’aide précieuse qui leur a été présentée par le personnel des ambassades marocaines à Beyrouth et à Damas ainsi que de l’accueil qui leur a été réservé à l’aéroport de Rabat-Salé où ils ont notamment trouvé à leur arrivée la ministre déléguée chargée des Marocains résidant à l’étranger, Mme Nezha Chekrouni.
Les ressortissants marocains n’ont pas manqué d’avoir une pensée pour le Liban, exprimant leur sympathie et leur solidarité avec ce pays, qui est la cible depuis plusieurs jours d’attaques israéliennes meurtrières.
Pour sa part, Mme Chekrouni a indiqué qu’en application des directives royales, les responsables marocains ont consenti de grands efforts pour évacuer et assister les ressortissants marocains qui se trouvaient au Liban.
Elle a ajouté que les autorités ont tout prévu pour faciliter le séjour des personnes évacuées avant de retrouver les leurs.
Ce premier groupe est composé de 64 Marocains, d’un Egyptien et d’un Canadien mariés à des citoyennes marocaines ainsi que d’un ressortissant français d’origine libanaise résidant dans le Royaume.
Les ressortissants marocains ont été évacués vendredi dernier du Liban à bord de deux autobus, en coordination entre les ambassades du Maroc à Beyrouth et à Damas.
Sur Hautes instructions royales, un programme de rotation aérienne d’avions C-130 a été engagé samedi dernier en vue de procéder au rapatriement de plusieurs dizaines de ressortissants marocains résidents permanents, en transit ou de passage au Liban, qui fait depuis plusieurs jours l’objet d’attaques et de blocus israéliens, qui ont notamment conduit à la fermeture de l’aéroport international de Beyrouth.
Il est attendu que d’autres groupes de personnes évacuées arrivent dans les heures à venir au Maroc, dans le cadre de la même opération.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *