Libération du journaliste italien enlevé en Afghanistan

Un responsable du quotidien de centre-gauche a affirmé avoir appris la libération du journaliste enlevé il y a deux semaines, sans donner plus de précisions.

Le ministère italien des Affaires étrangères a toutefois refusé de confirmer la nouvelle. "Nous le considérerons comme libre lorsqu’il sera en sécurité entre des mains italiennes", a souligné le porte-parole du ministère Pasquale Ferrara

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *