L’Intérieur met en place une commission d’enquête

Le projet résidentiel et touristique Anfa Place sera remodelé. Sur le plan urbanistique et environnemental, mais aussi sur le plan du respect des distances réglementaires par rapport à la mosquée adjacente et des autorisations des débits des boissons alcoolisées. Les deux griefs essentiels derrières l’arrêt des travaux de ce chantier qui a pignon sur rue.
À quelques encablures de la mosquée Al Saoud, le chantier d’Anfa Place à Casablanca fera l’objet d’une enquête du ministère de l’Intérieur. Après sa fermeture pendant plus d’une semaine au cours du mois de Ramadan, le chantier a redémarré, mais ses contours seront redessinés. Jeudi 17 septembre, le ministère de l’Intérieur a annoncé la mise en place d’une commission d’enquête pour déterminer les conditions d’autorisation et de suivi du chantier Anfa Place en cours de réalisation sur la Corniche de Casablanca.
Un grand projet mené par le groupe espagnol Inveravante, présidé par Manuel Jove Capellán. «Suite à la polémique suscitée ces derniers jours par le projet Anfa Place en cours de travaux sur la Corniche de Casablanca, le ministère de l’Intérieur a décidé la mise en place d’une commission d’enquête pour déterminer les conditions d’autorisation et de suivi de ce chantier», indique un communiqué de ce ministère.
Cette commission d’enquête déterminera également «les conditions futures d’exploitation et le respect de la réglementation en vigueur tant sur le plan urbanistique ou de circulation que sur le plan environnemental ou sur le plan du respect des distances réglementaires par rapport à la mosquée adjacente pour ce qui concerne les autorisations des débits des boissons alcoolisées», ajoute la même source.
Le projet Anfa Place sera érigé sur une superficie globale de 9,3 hectares. Il regroupera un hôtel de luxe, des résidences, des zones commerciales, des bureaux et des aires de loisirs. Anfa Place nécessite une enveloppe budgétaire de plus de 2,8 milliards de dirhams. La fin des travaux est prévue pour décembre 2010 et l’inauguration officielle en février 2011. Face à l’Atlantique, Anfa Place réunira un hôtel de luxe de cinq étoiles qui sera composé de 234 chambres de luxe, une salle de congrès qui servira de centre de conventions et de services. Pour l’offre résidentielle, Anfa Place regroupera des logements haut standing. Il comptera 260 appartements, de 2 à 5 pièces. Quant aux zones commerciales, Anfa Place sera doté d’un shopping center avec des espaces de loisirs et de restauration qui seront réalisés sur une superficie de 36.500 m2, accueillant les grands noms internationaux de la mode et de la restauration. En ce qui concerne les bureaux, Anfa Place disposera d’un business center de 16.574 m2 de superficie sur trois niveaux et caractérisés par de grands parvis vitrés. Et pour garantir le confort de ses résidents et visiteurs, Anfa Place disposera d’un grand parking de 90.000 m2 à même de recevoir plus de 2.000 automobiles.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *