Logement : Plus de 28.000 ménages à faible revenu ont accédé à la propriété en 2007

En une année, l’encours des crédits immobiliers a fait un bond de 22 milliards de dirhams.
En effet, cet encours est passé de 71,5 milliards de dirhams en 2006 à 93,5 milliards de dirhams en 2007.  «Le bilan de l’année 2007 dans le secteur de l’habitat et l’urbanisme est incontestablement positif. D’ailleurs, plusieurs indicateurs l’attestent. Il y a la consommation du ciment qui a connu une augmentation exceptionnelle de 53% par rapport à l’année 2002 et l’augmentation de l’encours des crédits immobiliers qui est passé cette année à 93,5 milliards de dirhams», annonce Taoufiq Hejira, ministre de l’Habitat et de l’Urbanisme. La hausse vertigineuse de l’encours des crédits à l’immobilier a commencé depuis ces cinq dernières années. De 2002 à 2006, l’encours est passé de 35,2 milliards de dirhams à 71,5 milliards de dirhams, soit une augmentation de 103%. «Le secteur de l’habitat a poursuivi sa croissance soutenue par l’augmentation de l’offre et la réduction du déficit en logements, notamment, par la stabilisation du rythme annuel de production de 100.000 unités d’habitat social et la diversification des produits de logements», a-t-il ajouté. Ainsi et en matière de lutte contre l’habitat insalubre, ce sont neuf villes qui ont été déclarées villes sans bidonvilles. Il s’agit de Beni Mellal, Khouribga, Fquih Ben Saleh, Bouznika, Fnideq, Essaouira, Oued Zem, Azrou et tout récemment la ville de Sefrou. Plus de 28.000 ménages aux revenus faibles ou irréguliers ont accédé à la propriété à fin 2007, grâce notamment aux crédits immobiliers garantis par le Fonds de garantie pour les revenus irréguliers et modestes (FOGARIM) au cours de l’année dernière. «Et ce sont également 169 zones d’urbanisation nouvelles qui ont été identifiées dans 100 villes totalisant 50.000 hectares. D’autre part, 75 guichets uniques sont opérationnels dans plus de 52% des communes urbaines et dans 40% des communes rurales pour l’octroi des autorisations de construire en moins de 15 jours», a précisé M. Hejira. Sur le plan institutionnel, l’exercice précédent a connu l’aboutissement d’un grand chantier de réformes par la création du Groupe Al-Omrane suite à la transformation des ERAC en sociétés filialisées au holding, ainsi que la création de onze agences urbaines pour atteindre  la couverture de l’ensemble du territoire national.En matière d’urbanisme, le projet du Code a franchi des étapes importantes en vue de son homologation au cours de l’année 2008, selon la même source.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *