Logement : quelque 17 mille personnes ont bénéficié des crédits du Fogarim

S’exprimant lors de l’inauguration du guichet "FOGARIM" au siège de la chambre du Commerce, de l’Industrie et des Services à Oujda, M. Hjira a souligné que le montant de ces prêts a atteint près de 2,2 milliards DH permettant ainsi à 17.000 familles d’acquérir un logement.

A travers la mise en place de ce fonds, le gouvernement vise à permettre à de larges couches de commerçants, d’artisans et des exclus des services bancaires de bénéficier de crédits d’habitat social garantis par l’Etat, a-t-il dit, soulignant que près de 11 établissements bancaires se sont engagés dans cette voie.

Les services de FOGARIM ont été étendus pour englober les crédits relatifs à l’acquisition de terrains pour y construire un logement, a indiqué M. Hjira, notant que ces services répondent au mode de construction personnelle largement répandue à Oujda.

M. Hjira a exprimé la disposition de son département d’étudier la possibilité de mettre en place à Oujda des programmes d’habitat destinés à des catégories professionnelles déterminées notamment les commerçants et les artisans, notant à cet égard qu’un projet similaire au profit des artisans verra également le jour dans la ville de "Tamesna" dans la région de Rabat-salé-Zemmour-Zaer.

De son côté, le président de la Chambre du Commerce, de l’Industrie et des Services d’Oujda, M. Driss Houate a souligné l’importance des services du FOGARIM, l’une des initiatives sociales du gouvernement au profit des commerçants, des industriels et des professionnels.
Ces catégories représentent des couches importantes de la société marocaine, a-t-il dit, ajoutant que le guichet FOGARIM inauguré au siège de la chambre se veut un espace d’accueil des commerçants et des professionnels pour les soutenir et les orienter en vue d’acquérir un logement.

A cette occasion, il a été procédé à la signature de la convention relative à la création du guichet FOGARIM, en présence du wali de la région de l’Oriental, gouverneur de la province d’Oujda-Angad, M. Mohamed Ibrahimi, des élus et de plusieurs personnalités.

Des certificats ont été délivrés aux bénéficiaires du programme "Sidi Ziane" relatif à la première tranche du programme "Oujda sans bidonvilles à fin 2007".

Une exposition régionale sur le FOGARIM a été ouverte vendredi à Oujda dans le but d’accroître le nombre des bénéficiaires de ses services. Elle s’inscrit également dans le cadre des orientations visant à promouvoir l’habitat social, à mettre en uvre la politique gouvernementale tendant à lutter contre l’habitat insalubre et à permettre aux familles à revenus limités et irréguliers d’acquérir un logement.

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *