Logement social : Mobilisation des banques marocaines pour l’accompagnement des citoyens

L’accès des citoyens au logement social se positionne au centre des priorités du GPBM (GPBM). Oeuvrant pour une démarche de parité et de stabilité urbaine et sociale, le GPBM s’engage à mobiliser davantage toutes les banques afin de renforcer leur accompagnement aux Marocains désirant acquérir un habitat social. «Afin de contribuer encore plus à répondre aux aspirations des citoyens résidant dans des logements insalubres, les banques annoncent leur engagement à faciliter davantage l’accession à des logements décents au profit de cette population», souligne le GPBM dans un communiqué. Cette décision prise par le conseil du GPBM, réuni le 25 février 2011 sous la présidence de Othman Benjelloun, vient témoigner des efforts consentis par toutes les institutions bancaires ainsi que leurs contributions dans le processus du développement social et urbain du Royaume. «Le secteur bancaire réaffirme plus que jamais son engagement de ne ménager aucun effort pour soutenir les opérateurs de tous les secteurs avec une attention particulière aux couches sociales les plus démunies et à la jeune entreprise, animés d’une foi inébranlable et d’un optimisme réaliste dans les perspectives d’évolution de notre pays sous la conduite éclairée de notre Auguste Souverain», indique-t-on. En effet , la production et la gestion du logement social s’inscrivent en tant qu’enjeux majeurs des mutations socio-économiques que connaît le Maroc. Le secteur bancaire joue dans ce contexte, un rôle prépondérant. Il est considéré comme l’un des piliers fondamentaux de cette politique d’urbanisation. A cet effet, le GPBM affirme que «cette dynamique engagée par les banques marocaines s’est renforcée au cours de la dernière décennie par une mobilisation volontariste et responsable de notre profession». En données chiffrées, les réalisations s’avèrent à la fois importantes et prometteuses. «Le montant des crédits alloués par les banques aux promoteurs et aux acquéreurs de logements a atteint globalement près de 200 milliards de dirhams, soit 30 % de leurs financements à l’économie, avec une part significative destinée au logement social à travers toutes les régions du Royaume», relève-t-on. À rappeler que l’accompagnement du secteur bancaire date de très longtemps. Il s’agit d’un dévouement inédit afin de subvenir aux besoins de la population marocaine, et ce dans différents domaines. «Pendant plus d’un demi-siècle, le secteur bancaire marocain a toujours contribué au développement économique et social de notre pays à travers l’accompagnement et le financement des grandes entreprises, des PME et des ménages», conclut le GPBM.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *