Lord Digby Jones vient marquer à Rabat la volonté des Britanniques de renforcer les échanges commerciaux avec le Maroc

Lord Digby Jones vient marquer à Rabat la volonté des Britanniques de renforcer les échanges commerciaux avec le Maroc

Les relations de coopération entre le Maroc et le Royaume-Uni seront au menu de la visite au Royaume, cette semaine, de Lord Digby Jones, secrétaire d’Etat britannique au Commerce et à l’Investissement.  Lord Digby Jones aura des entretiens avec plusieurs membres du gouvernement marocain sur les moyens de renforcer davantage les relations de coopération entre les deux pays.  Pendant son séjour, Lord Digby présidera la délégation britannique lors d’une rencontre au forum de dialogue ministériel maroco-britannique consacrée au volet économique de la coopération entre les deux pays. Ce forum se veut un moyen d’accompagner les efforts consentis pour le renforcement des relations entre le Maroc et le Royaume-Uni. Rappelons qu’une rencontre sur la coopération politique anglo-marocaine a été tenue en juillet 2007 à Londres. Les relations de coopération maroco-britanniques ont connu un bond qualitatif ces dernières années, comme en témoigne la hausse considérable du nombre de compagnies britanniques opérant au Maroc. Les échanges commerciaux entre les deux pays ont totalisé 671 millions de livres sterling en 2006. La part des exportations britanniques vers le Maroc s’est élevée à 290 millions de livres sterling, faisant de ce pays le 4-ème plus grand fournisseur du Maroc après la France, l’Espagne et l’Italie. Le Maroc, quant à lui, est le 56-ème fournisseur de la Grande-Bretagne.
D’après les chiffres publiés par l’ambassade britannique à Rabat, le Maroc est le troisième plus important marché national d’exportation. Cette tendance s’expliquerait par une certaine complémentarité entre les deux pays, doublée d’une ferme volonté des autorités.  Les principales ventes britanniques à l’extérieur sont surtout enregistrées au niveau de la confection et des accessoires pour vêtements, de l’équipement des télécommunications et d’enregistrement de son, des machines spécialisées, des équipements de transport et du gaz. Les principaux secteurs d’exportation du Maroc vers le Royaume-Uni englobent les produits chimiques minéraux, les fruits et légumes, les engrais et conserves et les articles de confection. Il ressort alors une certaine complémentarité entre les deux pays. À titre d’exemple, on note que quelque 30.000 Marocains employés dans 150 usines travaillent directement pour l’industrie textile britannique. Aussi, 15% des imports de Marks & Spencer proviennent du Maroc, son principal fournisseur. D’autres centrales ou opérateurs tels que Dowhirst, Donisthorpe, Automatio Braiding ne sont pas non plus en reste. Or, ces chiffres restent, de l’avis des responsables des deux pays, en deçà des attentes et des potentialités existantes. C’est ainsi que de nouvelles opportunités d’affaires sont actuellement explorées dans des domaines aussi prometteurs que le tourisme, l’immobilier, l’offshoring, les infrastructures, l’agroalimentaire, les services financiers, les technologies de l’information et l’aéronautique.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *