L’UE se penche sur la mise en place d’un programme de statut avancé pour le Maroc

Ce programme, qui n’est pas encore arrêté, devrait porter sur l’élargissement de l’agenda politique commun à travers notamment la participation du Maroc dans des programmes communautaires européennes, a précisé Mme Ferrero-Waldner lors d’une rencontre avec la presse.

Elle a cité, dans ce cadre, le programme de recherche et développement, le programme trans-européen de coopération dans le domaine de l’enseignement supérieur (Tempus), le programme de l’Agence européenne pour l’environnement, ainsi que l’approfondissement de la participation du Royaume dans le contexte de la politique étrangère commune de sécurité et de défense de l’UE, ainsi que le renforcement de la coopération transfrontalière et de la migration.

La politique de voisinage prévoit un plan d’action politique, négocié avec chaque pays, et permettant une possibilité de différentiation selon le rythme de chaque pays, a-t-elle affirmé.

Mme Ferrero-Waldner a précisé qu’elle a évoqué avec les responsables marocains la question du statut avancé demandé par le Maroc tenant compte de la possibilité de différentiation qu’offre la PEV.

"Nous avons convenu que ça serait possible que nous commencions à approfondir nos idées à travers une cellule de réflexion représentant les deux côtés, laquelle se réunira peut-être à Bruxelles", a fait savoir la responsable  européenne.

Elle a souligné que "le Maroc n’a pas attendu l’Europe pour entamer un vaste chantier de réformes". "Nous nous félicitons de ces réformes et nous sommes prêts à les accompagner", a-t-elle dit.

La responsable européenne a ajouté que la politique de voisinage a pour but de rapprocher les pays concernés autour d’une Union européenne élargie et leur donner plus de prospérité, stabilité et sécurité.

Arrivée mardi au Maroc pour une visite de trois jours, la première dans le Royaume depuis sa nomination au poste de commissaire européenne, Mme Ferrero-Waldner a eu une série d entretiens avec plusieurs responsables marocains.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *