Maroc Telecom se met en action

Maroc Telecom se met en action

Comme à son habitude, Abdeslam Ahizoune, président du directoire de Maroc Telecom, ne peut commencer une conférence de presse sans faire le tour de l’assistance. Celle du lundi 22 novembre restera, assurément, gravée à jamais dans sa mémoire. Sa chaleureuse poignée de main et sa proximité avec les journalistes témoignent d’une volonté réelle d’entretenir un lien durable. « Vous voyez, comme promis, il y a 15 jours, j’ai tenu à vous livrer, en premier, l’ensemble des modalités techniques de l’introduction en Bourse de Maroc Telecom », tient à préciser le patron de l’opérateur des télécommunications national.
Ainsi, Maroc Telecom lance aujourd’hui son processus d’introduction en Bourse sur la place de Casablanca à l’issue duquel il sera également procédé à l’admission de ses actions sur le Premier Marché d’Euronext Paris S.A. Cette opération n’a pu voir le jour qu’à la suite du visa, le 21 novembre 2004, du Conseil déontologique des valeurs mobilières (CDVM) sur sa note d’information définitive. Auparavant, au Maroc, l’opérateur historique des télécommunications du Royaume a obtenu, le 6 novembre 2004, un visa sur sa note d’information préliminaire.
«Je comprends que vous trouvez la cadence des évènements assez élevée, mais je tiens à préciser que le processus est complètement maîtrisé grâce aux équipes opérationnelles, entièrement dédiées à cette opération qui est assurément un catalyseur. Son aspect structurant a eu un effet positif sur notre organisation et notre réactivité», rassure Abdeslam Ahizoune.
Dans le détail, l’introduction en Bourse portera sur un montant maximal de 8 940 millions de dirhams. Ainsi, une offre au Maroc est destinée aux personnes physiques. Cette tranche bénéficiera de 20% de l’offre globale.
Aussi, un placement global auprès d’investisseurs institutionnels au Maroc et à l’étranger pour des montants minimums de 10 millions de Dh, constituera la seconde catégorie de cette introduction en Bourse.
Enfin, une offre au Maroc est réservée aux salariés de Maroc Telecom. D’ailleurs, conformément à la loi, le personnel bénéficiera d’une décote de 15%. La garantie lors de la sortie est acquise. L’offre d’une grande banque de la place, Attijariwafa bank, a été retenue pour le financement de cette partie du personnel. La limite retenue est de 8 mois de salaire au maximum. Les titres Maroc Telecom doivent être gardés pendant trois années.
Selon les analystes, la méthode retenue offre à prix ouvert (OPO) constitue une première pour le Maroc. C’est un modèle optimal compte, tenu de la taille de l’opérateur. Le montant escompté de cette introduction comprend une option de surallocation, permettant l’acquisition de 17 085 027 actions supplémentaires. « Cette option pourra être exercée jusqu’au 12 janvier 2005, afin de permettre de couvrir d’éventuelles surallocations ou à des fins de stabilisation du cours », ajoute M. Ahizoune. La fourchette indicative de prix par action est de 54,60- 68,25 dirhams par action.
Pour le timing, l’offre marocaine s’est ouvrte le 22 novembre. Elle se clôturera le 3 décembre pour les particuliers et le 7 décembre pour les institutionnels (marocains et internationaux). Le prix sera fixé le 8 décembre après la clôture des souscriptions prévue le 3 décembre au soir. La première cotation sur la Bourse de Casablanca puis sur le Premier Marché d’Euronext Paris S.A. devrait avoir lieu le 13 décembre 2004.
« Cette introduction en bourse sur les places de Casablanca et de Paris est une excellente occasion d’investir dans l’un des premiers groupes marocains, qui opère sur un marché des télécommunications en plein développement et qui affiche une des plus fortes rentabilité », déclare le président du directoire de Maroc Telecom.
En témoignent les réalisations de l’opérateur sur les neufs premiers mois de 2004, livrées lors de la conférence de presse. Le chiffre d’affaires consolidé de Maroc Telecom a progressé de 12 % à 13 304 MDH et le résultat d’exploitation a atteint 5 843 MDH, en hausse de 14% (sur une base comparable).
Avec un parc de 5,5 millions de clients, Maroc Telecom dispose au 30 juin 2004 d’une part de marché de 70,3% et son réseau GSM couvre la quasi-totalité de la population, grâce à l’implantation de plus de 3 500 stations radio. Au 30 septembre, le parc de clients au mobile a dépassé les 6 millions. A l’international, les clients de Maroc Telecom bénéficient du service dans 156 pays grâce à plus de 260 accords de roaming.
Concernant la téléphonie fixe, Maroc Telecom opère sur un marché s’ouvrant à la concurrence et est, à ce jour, le seul détenteur d’une licence de téléphonie fixe et le principal fournisseur de services de transmission de données au Maroc. Au 30 septembre 2004, le parc de Maroc Telecom s’élevait à 1,3 million d’abonnés.

loading...
loading...

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *