Mille et un usages des gaz…

Qu’il soit naturel ou manufacturé, le gaz est généralement employé pour produire de la chaleur, du froid, de l’électricité… En somme, pour produire de l’énergie. Moins cher et moins polluant que les autres sources d’énergie ( fuel, charbon…), le gaz a pris un net avantage sur ses concurrents , et a réussi à agrandir le terrain de ses applications et à conquérir un grand nombre de parts de marché, dans tous les secteurs d’activité, des plus traditionnels, comme l’industrie et le bâtiment, aux plus récents comme les transports, en passant par l’agroalimentaire et la pharmacie. La diversité des secteurs d’utilisation du gaz a donné lieu à la naissance de plusieurs catégories de gaz : les gaz médicaux, les gaz de laboratoires, ou encore ceux industriels .
Ces derniers ont connu plus d’essor que les autres , le secteur industriel étant celui qui consomme le plus de gaz … En effet, le gaz est omniprésent dans toutes les industries et à différentes échelles : traitement thermique, soudage, coupage, analyse et contrôle qualité, combustion, moulage… le gaz peut servir à accélérer ou ralentir un processus et à modifier ou conserver un produit.
Et ce n’est pas tout, la propagation tentaculaire du gaz continue jusque dans nos foyers: chauffage, climatisation, eau chaude, appareils de buanderie et de cuisson, le gaz est partout présent, et devient indispensable à tout ménage qui se respecte . En milieu urbain, le gaz est transporté par canalisations souterraines,appelées gazoducs, jusque dans les foyers pour une utilisation directe. Les usagers citadins ne risquent pas de se trouver à court de ce précieux allié, ce qui n’est pas le cas chez les ruraux. Ces derniers ne profitant pas du service «home -delivery» spécial gaz, doivent se procurer eux-mêmes leurs bombonnes de gaz chez l’épicier du village, chose facile quand le village en question se situe à quelques kms de la ville, le cas échéant, on les voit alignés sur les bords de la route, qui attendent , comme on attendrait la pluie, le passage du camion qui transporte les précieuses bombonnes. IIs sont même prêts à faire le voyage à bord de ces camions pour retourner ensuite chez eux, victorieux, une bombonne de gaz sur l’épaule.
L’objet de leur convoitise semblerait insignifiant pour quiconque n’ayant pas de problème de chauffage ou d’eau chaude chez lui. Cependant, la «vie» de certains villageois dépend essentiellement de ces bouteilles de gaz: ils les utilisent pour la cuisson, pour l’éclairage, parfois même pour alimenter des moteurs pour leurs tracteurs ou leurs télés quand ils en ont. Comme quoi : une seule bombonne de gaz vous manque et le monde est sens dessus dessous.

• F.Z.H.

Articles similaires

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *